premium 1
premium 1
dessins d'enfants
© Tega Brain

Ces enfants ont manipulé vos données pour vous envoyer des publicités ciblées

Le 26 mars 2019

Exposés de plus en plus tôt au marketing ciblé et à l’exploitation de leurs données, les enfants vont devoir contre-attaquer ! Le projet artistique Bushwick Analytica leur permet de comprendre les influences auxquelles ils sont soumis en créant leurs propres publicités sur Google Ads.

Ciblage intempestif, profilage, fuite d’informations personnelles et jeux d’influence en ligne… Pas si simple de grandir en 2019 ! À mesure que les scandales relatifs à nos données éclatent – Ashley Madison ou Cambridge Analytica pour ne citer que les plus connus - les enjeux éducatifs s’affinent et interrogent les établissements scolaires : comment apprendre aux enfants à protéger leur vie privée tout en aiguisant leur radar à bullshit ?

À New York, le projet Bushwich Analytica proposait justement à des collégiens et des collégiennes de se frotter aux outils de ciblage utilisés pour les manipuler… Le principe : imaginer une campagne AdWords ! Et les résultats sont drôles, voire ingénieux pour certains.

Bushwick Analytica - Tega Brain

Apprendre à manipuler… pour mieux se protéger

Combattre le mal par le mal, c’était en quelques sortes le but de ces ateliers organisés à la bibliothèque publique de Bushwick en début d’année. Encadrés par l’artiste et ingénieure australienne Tega Brain, les enfants ont eu l’occasion de créer leurs propres publicités ciblées pour comprendre la façon dont leurs données sont collectées et classées en ligne.

 « Les enfants d'aujourd'hui grandissent à l'ère de la post-diffusion (le terme consiste à dire que les méthodes de diffusion dites traditionnelles - télé, radio… - continuent d’exister différemment dans le contexte d’une nouvelle culture, soit celle du Web actuellement, ndlr) », rapporte Tega Brain à Fast Company.  « C’est pour cette raison qu’il est essentiel de trouver des moyens d’apprendre à comprendre les algorithmes, les systèmes de recommandation et le ciblage. Pourquoi est-ce qu’Internet est différent pour tout le monde ? Qu'est-ce que cela signifie ? ».

Bushwick Analytica - Tega Brain

Lors de ces rencontres, les enfants ont pu dessiner leurs annonces à la main et les modifier sur Photoshop. Une stratégie de ciblage était définie en amont avant qu’elles ne soient publiées sur la plateforme Google Ads. Avec un budget de 1 dollar par jour pour chaque campagne, l’artiste estime avoir récolté près de 300 000 impressions et environ 200 clics par campagne sur un mois... pour un résultat plutôt attendrissant ! Lorsque certaines nous sensibilisent au réchauffement climatique ou au harcèlement à l’école, d’autres font sourire et militent contre l’école le lundi, réclament un chien à la maison ou nous incitent simplement à geeker sur Fortnite.

Bushwick Analytica - Tega Brain

Soucieuse de partager sa démarche à d’autres instructeurs, Tega Brain a notamment partagé les ressources et supports de son cours sur GitHub, plateforme de partage de logiciels en open source.

Bushwick Analytica - Tega Brain

Tous sur écoute ?

Ce n’est pas la première fois que l’artiste utilise des leviers collaboratifs pour sensibiliser à la protection de notre vie privée. En 2018, Mozilla la missionnait pour lancer The New Organs, un projet visant à rassembler, archiver et étudier les théories et réalités autour de la surveillance de masse. Au cœur du projet, une peur qui nous a tous saisis au moins une fois : celle que nos smartphones nous écoutent à notre insu et en permanence.

Avec Sam Lavigne, artiste expert sur les thématiques de la data, de la surveillance, de l’automatisation et du traitement automatique de langage naturel, Tega Brain archive les anecdotes d’internautes du monde entier. « Depuis l’année dernière, nous avons rassemblé des histoires concernant des publicités en ligne étranges – des publicités qui semblent en savoir trop sur vous, ainsi que vos théories sur les raisons qui les poussent à vous cibler, rapportent les deux artistes sur le site du projet. En utilisant ces anecdotes comme point de départ, nous avons étudié en détail la façon dont les entreprises du Web nous surveillent, exploitent et manipulent nos données afin de comprendre le fonctionnement du capitalisme de surveillance ».

Et les premières histoires partagées (il y en a toute une page à scroller) sont glaçantes.

  • « Je me sens stressée à l’idée d’aller redresser mes dents, je procrastine pour ne pas avoir à le faire. J’ai dû en parler une ou deux fois au téléphone à mes amis et mes parents. Pourtant, je vois régulièrement des publicités qui me conseillent un dentiste ou des soins dentaires sur Facebook »
  • « J’étais dans ma chambre en train de faire de la musique avec quelques potes. La plupart d’entre eux fument du cannabis, sauf une. Peu à peu, la conversation a dérivé sur le CBD et le THC (deux substances présentes dans le cannabis, ndlr). Quelques minutes plus tard, notre amie va sur Facebook et tombe sur des publicités l’incitant à acheter de l’huile de CBD thérapeutique ».
  • « J’ai dû faire tester mes yeux. C’était un vendredi. Le samedi, je suis allé m’acheter une nouvelle paire de lunettes. Je n’ai rien cherché sur Google entre temps. Le dimanche après-midi, je suis tombé sur une pub me proposant les mêmes lunettes sur Instagram ».
  • « Je venais de terminer des cookies à l’aide d’une préparation toute faite. 30 minutes plus tard, je tombe sur une annonce m’incitant à racheter une boîte de ce mélange sur Amazon. Comment est-ce qu’Internet a su que je n’en avais plus ? Surtout, que je venais tout juste de faire des cookies ? »

En cas de soupçon, les indécrottables paranos sont invités à envoyer leurs anecdotes ici : contact@neworgans.net. À terme, Tega Brain entend révéler les mécanismes et stratégies marketing utilisés par les entreprises pour « suivre ou écouter leurs clients en ligne, rapporte un blog post de Mozilla. Vous découvrirez les deux côtés de l’histoire : ceux qui craignent d’être surveillés ; et ceux qui utilisent des techniques de surveillance pour vendre des biens - ou faire germer chez vous de nouvelles idées...  »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.