premium 1
premium 1 mobile
aura studio nick verstand

Cet artiste transpose nos émotions en faisceaux lumineux

Le 27 nov. 2017

Se réclamant de l’expérience audiovisuelle et émotionnelle, l’installation AURA matérialise les émotions de ses visiteurs en formes physiques presque palpables.

Utiliser la lumière comme un medium vecteur d’émotions pures, tel était l’objectif de l’artiste Nick Verstand. Présentée lors de la Dutch Design Week, l’installation AURA retranscrivait l’expérience émotionnelle de son auditoire sous la forme de compositions lumineuses irradiantes, aux couleurs et aux intensités différentes.

 

Développée en collaboration avec l’Organisation néerlandaises pour la recherche scientifique appliquée, l’expérience munissait chaque visiteur de biocapteurs portables censés enregistrer leurs ondes cérébrales, la variabilité de leur fréquence cardiaque ainsi que la réponse galvanique de leur épiderme (l’activité électrique enregistrée à la surface de la peau).

Faisceaux lumineux exposition

« AURA explore la façon dont le processus de perception influence la compréhension de soi et des autres. L'installation symbolise la matérialisation de l'espace métaphysique (interne) dans l'espace physique (externe). », explique l’artiste sur son site.

Faisceaux lumineux exposition

À partir de ces capteurs, les « données émotionnelles » de chacun étaient en effet analysées puis transposées en rideaux lumineux mouvants. Influencés par la diffusion de morceaux de musique, chaque visiteur était susceptible de générer une "aura" différente et visible aux yeux des autres.

Faisceaux lumineux exposition

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.