premium 1
logo future tv

TV : perspectives futures pour un secteur disrupté

Le 22 juin 2017

Cannes Lions - France TV et France TV Publicité réunissaient les acteurs du secteur pour réfléchir à la mue en cours, à mesure que les usages des nouvelles générations restructurent en profondeur les métiers de la télévision.

Mai 2017, l’A.S Monaco devient Champion de France. A l’issue du match retransmis sur Canal + le journaliste de la chaîne tente d’interviewer l’un des joueurs star de l’équipe; celui-ci l’ignore et brandit, hilare, son téléphone pour s’adresser à sa communauté Instagram : « on n’est pas en direct de Canal +, on est en direct de mon téléphone !». L’anecdote, relatée par Eric Scherer, directeur du service Futur des Médias chez France TV semble résumer à elle-même le bouleversement en cours dans le secteur des médias télé.

Aujourd’hui : scruter les usages, comprendre les mouvements fluctuants de l’attention

Ce n’est pas une révolte, c’est une révolution : à l’âge de la mobilité, l’écran du mobile supplante définitivement l’écran de télévision. Comment dès lors penser le futur des contenus et des expériences de visionnage ?

article The Verge

Eric Scherer l’explique par les chiffres : au premier trimestre 2017, 60% des vues de France TV l’ont été sur mobile. Plus encore, France TV recense 555 millions de vidéos vues par mois, toutes plateformes confondues. Ces mêmes vidéos génères 67% de traffic sur le web après visionnage (commentaires, partages).

Ces nouveaux usages répondent évidemment à l’essor de l’équipement en smartphones, mais également à l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs de poids. Les plateformes pure player de de vidéos à la demande (VOD), comme Netflix (ou Hulu), ont ainsi profondément restructuré le marché.

30 %

Netflix, qui compte déjà 1,5 million d’abonnés en France, représente ainsi 30% du budget entertainment des foyers américains.

C’était sans compter sur les annonces récentes du mastodonte Facebook, qui annonçait par la voix de Mark Zuckerberg vouloir devenir « la première plateforme de télévision ». Pour suivre le trend, France TV a fait le choix d’adapter ses contenus en développent sa propre plateforme de VOD (france.tv) et en de créer massivement du contenu pensé par et pour le mobile. Les nouveaux contenus de la chaîne sont ainsi pensés avec des codes spécifiques (format vertical) et des formats adaptés (réduction de la durée pour coller au prisme d’attention sur mobile).

smartphones

L'évolution du secteur s’amorce également par la mise en place de partenariats nouveaux. Ainsi, des acteurs majeurs de la télévision américaine ont signé des accords avec des pure players du web (HBO avec Vice…). Pour France TV, le choix s’est porté sur le média 100% digital Brut.

Publicité : un nouveau contrat social

Le contrat social entre les jeunes et le monde de la publicité est en train de devenir caduque : on est sortis de l’ère de l’interruption.

Eric Scherer - Futur des Médias, France TV

1 internaute sur 3 utilise un ad blocker. Là encore, l’évolution dans les usages somme les régies publicitaires de s’adapter. Spot raccourcis, mobile-only et intégration avancée des messages publicitaires au coeur même des contenus dessinent ainsi les contours des futurs de la publicité télévisuelle. Snapchat et ses filtres permettent ainsi de renouveler les perspective sur l’intégration des messages publicitaires : les effets de superposition permettent aux marques, aux chaînes de s’exprimer sans être trop intrusives ou trop présentes.

Demain : des médias augmentés, assistés par l’IA et la voix comme nouvelle interface

Le Washington Post et Audi proposent déjà de transposer l’expérience de visionnage, et les messages publicitaires associés, dans les mondes de réalité virtuelle. Les médias, et en particulier la télévision, commencent donc déjà à se transposer dans les mondes virtuels.

Seconde étape : intégrer l’IA. France Télévision a expérimenté lors du dernier tournoi Roland Garros en proposant quotidiennement des résumés des meilleurs moments générés automatiquement par une IA.

Roland-Garros VR par Francetvsport

Chez France TV, l’avenir se dessine également via une nouvelle interface : la voix. Ainsi , Eric Scherer affirme que l’arrivée en France des assistants vocaux comme Amazon Echo ou Google Home pourrait ouvrir le champ des possible dans la manière d’appréhender les contenus. France TV développe ainsi son propre assistant vocal : LIA.

logo lia france télévisions
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.