premium 1
premium 1 mobile
actu_27683_vignette_alaune

The Economist milite pour le suicide assisté

Le 14 sept. 2015

Le 11 septembre dernier, la Chambre des Communes du Royaume-Uni a rejeté la proposition de loi sur le suicide assisté. Un échec pour les associations et The Economist qui soutient le droit à mourir dignement via une campagne d'affichage choc.

Il ne s’agit pas de la première prise de position du magazine hebdomadaire britannique sur ce sujet. Déjà en 1994, à travers un article publié, The Economist avait affiché ouvertement son point de vue en faveur du suicide assisté pour les personnes en phase de maladie terminale. Le député Rob Marris a récemment relancé le débat en proposant de revenir sur la proposition introduite en 2014 à la Chambre des Lords par Lord Falconer : celle-ci visait à légaliser l’assistance au suicide mais n’avait pas abouti. Un échec pour Rob Marris et de nombreuses associations comme British Humanist Association : vendredi dernier, les députés britanniques ont rejeté à une large majorité la proposition de loi. 330 députés ont voté contre, 118 pour.

Quelques jours avant ce vote décisif et durant trois jours, The Economist avait pourtant diffusé largement une campagne d’affichage très forte visuellement. Signée par AMV BBDO, elle représente un plafond de chambre d’hôpital sinistre auquel est accolée la phrase « Could you live like this ? » (Pourriez-vous vivre ainsi ?). Simple, efficace et pourtant cela n’aura pas suffi. Le magazine consacre par ailleurs une page web entière dédiée au sujet depuis 2015.

 

Une manière, selon le site www.campaignlive.co.uk, pour le magazine d’affirmer son indépendance de ton et d’opinion : Pearson a récemment annoncé la cession de ses parts (50%) dans The Economist.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.