habillage
premium1
lamarianne

Un documentaire crowdsourcé sur La Marianne

Le 12 avr. 2017

« Qui es-tu Marianne ? », premier documentaire crowdsourcé via Instagram et Facebook, retrace les origines et la « résurrection » de La Marianne, fort symbole républicain, sur les réseaux au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. Entrevue avec les instigatrices du projet.

Liberté, Égalité, Fraternité… Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, la Marianne, symbole républicain et icône de la démocratie faisait son grand retour dans les rues et sur les réseaux sociaux. Pour une fois et depuis longtemps, les Français semblaient s’être réappropriés le symbole de manière apolitique et entendaient clamer haut et fort les valeurs de la République.

Pour comprendre ce phénomène, la réalisatrice Dominique Eloudy et Nadia Tiourtite, spécialiste Social Media, férue de Social TV et ancienne Directrice Stratégie chez We Are Social, se sont échinées à restituer cette incarnation collective à travers un documentaire crowdsourcé via Facebook et Instagram.

Jusqu’au 7 avril, ces dernières incitaient les internautes à se prendre en photo avec un bonnet phrygien et à poster leur portrait sur les réseaux avec le hashtag #NousSommesTousMarianne accompagné du commentaire « Je suis l’un des visages de Marianne dans le documentaire diffusé sur @France5 le 16 avril ».

Les contributions identifiées et remontées sous le hashtag #NousSommesTousMarianne étaient ensuite intégrées au documentaire. L’objectif premier ? Replacer Marianne au centre du débat et rappeler qu’elle appartient à tous les Français.

#noussommestousmarianne

Une publication partagée par Bertrand Paris (@bertparis) le

#noussommestousmarianne ! Rdv entre citoyen(ne)s le 16 avril sur France 5 ??

Une publication partagée par Christophe Piton (@chrispit) le

« Je venais de terminer un documentaire sur Auguste Bartholdi, sculpteur de la Statue de la Liberté. C’était une semaine avant les attentats. Et puis, j’ai redécouvert Marianne, pendant et après les évènements du 13 novembre. Elle est soudainement réapparue sur nos téléphones, sur les réseaux sociaux… Elle était devenue un symbole de modernité. » raconte Dominique Eloudy.

À deux, elles écument les réseaux à la recherche du symbole républicain : « Avant la mise en place du projet, nous avons commencé par faire du social listening pour récolter les hashtags Marianne sur Twitter et Instagram. Nous nous sommes échangées des posts et c’est là que le postulat de construction du projet s’est imposé de lui-même : comment raconter l’histoire de Marianne et son expression social media ? » explique Nadia Tiourtite.

« Il y a eu beaucoup d’instigateurs du libérer Marianne, comme l’historienne Mathilde Larrère qui a publié une cinquantaine de tweets pour réhabiliter le symbole, ou encore le street artist Liox qui a pour ambition, à travers ses graphes, de rendre Marianne à l’opinion publique. »

- Dominique  Eloudy

Orchestré en moins de 20 jours, le volet du documentaire axé sur les réseaux sociaux a déjà récolté entre 40 et 60 portraits de « Marianne » et a mobilisé de nombreuses franges de la population : enfants, parents, étudiants, hommes comme femmes (majoritairement entre 30 et 50 ans) se sont investis et apparaîtront dans le documentaire.

« Nous voulions utiliser le hashtag #NousSommesTousMarianne pour effectuer un appel à témoin, et montrer qu’il s’agit d’une revendication non fantasmée. »

- Nadia Tiourtite

À quelques semaines de la présidentielle, le timing, bien qu’involontaire, est plutôt bien choisi. « Qui es-tu Marianne » sera dévoilé en avant-première le 12 avril et diffusé pour la première fois sur France 5 le 16 avril à 9h25.

Au-delà de ses dimensions société et politique, « Qui es-tu Marianne » illustre aussi l’avenir de la social TV. « Promouvoir des écritures moins linéaires, convaincre de la complémentarité du social et de la télévision », voilà aussi de quoi nous donner du grain à moudre, conclut Nadia Tiourtite.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.