Sur Snapchat, la génération Z veut des marques amicales et exemplaires

Les adolescents ne sont pas réfractaires aux marques. Mais ces dernières doivent jouer la carte de la proximité et de la sincérité pour espérer leur plaire.

On savait que les réseaux sociaux préférés des adolescents étaient de véritables terrains de conquête pour les marques. Cependant, ces dernières doivent adopter une attitude bien particulière si elles veulent plaire à un public qui a ses petites exigences.

Des marques qui peuvent donner des conseils...

Ainsi Snapchat, qui reste l’application favorite de la génération Z en France, a sorti une étude portant sur l’attitude des jeunes vis-à-vis des marques. Plutôt que d’avaler bêtement de la réclame, 53 % des 13-22 ans attendent justement des marques des conseils utiles tandis que 45% d’entre eux veulent qu’elles les préviennent des tendances à suivre.

Un rôle de guide, certes, mais pas pour aller n'importe où. Ainsi, 44% des ados se disent prêts à abandonner une marque si cette dernière ne possède pas des pratiques commerciales éthiques. Ils sont aussi 27 % à être sensibles à la politique environnementale de la marque et prêts à la lâcher si ses pratiques ont un impact négatif sur la planète.

Sur Snapchat, les proches bien plus influents que les influenceurs

L’autre grande surprise de cette étude, c’est la manière dont la génération Z découvre ces marques. 28% des jeunes font leur premier contact grâce à leurs amis ou leur famille. Seuls 12 % découvrent une marque en magasin tandis qu’une publicité en ligne ou un post sponsorisé d’un influenceur ne touche que 8 % d’entre eux. Il est aussi possible de contrebalancer cette information en rappelant que Snapchat est principalement utilisé pour être en contact avec ses proches et non pour suivre des influenceurs, qui préfèrent généralement Instagram.

Pour ce premier contact, les marques liées au divertissement ou à la technologie sont généralement recommandées par les proches tandis que les marques de mode sont surtout découvertes en magasin.

Le retour du bon vieux site web

Les 13-22 ans ne sont pas des gogos. Ils n'hésitent pas à aller chercher des informations sur les marques. Pour les produits de beauté, 33 % d’entre eux préfèrent se référer aux avis en ligne et 29 % d’entre eux vont plutôt chercher des informations sur le compte Snapchat de la marque. Pour les produits liés aux secteurs de la technologie, de la mode, de l’alimentation ou du divertissement, les choses sont légèrement différentes. Et 32 % des jeunes favorisent toujours le bon vieux site web officiel de la marque pour se renseigner. De quoi relativiser un peu la toute-puissance de l’influence des réseaux sociaux.

Ce site utilise Google Analytics.