premium 1
premium 1 mobile
AppleSiri1TNW-1200x651

Ecrire avec la voix est (enfin) efficace

Le 26 août 2016

Une expérience menée par l'université de Stanford démontre la supériorité de la reconnaissance vocale sur l'écriture manuelle.

Le MIT l’a érigé comme l’une des grandes mutations des années  à venir. Une expérience menée par l’université de Stanford et celle de Washington en collaboration avec Baidu démontre la supériorité de la reconnaissance vocale. Le géant chinois, reconnu pour avoir accompli les plus grandes avancées dans ce domaine avec Baidu's Deep Speech 2, s’appuie sur cette expérience pour démontrer que le monde vers lequel nous nous dirigeons sera bien sans interface et… que dans ce domaine le leader chinois a un temps d’avance considérable.

 

En moyenne, la reconnaissance vocale allait 2,8 fois plus vite dans l’écriture.

L’expérience menée sur 32 personnes âgées de 18 à 32 ans a tourné à la victoire pour la machine. En moyenne, la reconnaissance vocale allait 2,8 fois plus vite dans l’écriture que les personnes ayant participé au challenge. Le test démontre également que les fautes d’orthographes en anglais étaient beaucoup moins présentes (20,4% de fautes en moins en comparaison de l’être humain). Chiffre qui atteint les 63,4% lorsque la retranscription se faisait en Mandarin !

 

La reconnaissance vocale plus rapide

Si, grâce au deep learning, ces intelligences artificielles arrivent désormais à dépasser la vitesse et la qualité de retranscription de l’être humain, de nombreux problèmes restent à résoudre, dont le principal réside dans la capacité à isoler votre voix dans un contexte bruyant... mais rassurez-vous Google, Apple, Baidu et des dizaines de startups sont sur le coup.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.