premium 1
premium 1 mobile
Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg a désormais son fan club en ligne

L'ADN
Le 29 nov. 2017

Nombreux sont les techniciens de la Silicon Valley à vouer un culte au grand manitou de Facebook. Aujourd’hui, c’est même un média en ligne analysant ses photos qui lui est consacré !

Ayant pris pour habitude de sauvegarder des photos de Mark Zuckerberg en action dans son smartphone,  Tim Hwang , un entrepreneur basé à San Francisco, a plus tard réalisé qu'il n'était pas le seul à le faire et que le phénomène signifiait bien plus que le simple fait de collecter des portraits de l'un des hommes les plus puissants au monde.

Car si lui ne se contente que d'en enregistrer certaines, d'autres vont jusqu'à écrire de longs essais descriptifs et analytiques des photos les plus emblématiques du créateur de Facebook...

Mark Zuckerberg

Ainsi naissait "The California Review of Images and Mark Zuckerberg", un nouveau média (au codage pour le moins rudimentaire) sur lequel notre ami a compilé différents textes et analyses du célèbre chef d'entreprise.

 

En lançant un appel à candidature en juillet dernier, l'homme avait affirmé avoir reçu entre 60 et 70 propositions de textes dont 6 sont déjà disponibles en ligne. Parmi les photos analysées les plus notoires; celles de Mark Zuckerberg en train d'éventrer un poisson, posant face-caméra lors de son rachat d'Instagram ou seulement en train de pique-niquer.

 

 

Mark Zuckerberg Privacy Interview
Visage de la Silicon Valley et objet de convoitises, Mark Zuckerberg est aussi devenu un véritable objet culturel pour de nombreux technophiles et entrepreneurs.

Si la démarche de  Tim Hwang semblait initialement bon enfant, il s'avère que bon nombre de textes et d'analyses creusent certains enjeux liés à l'écosystème dans lequel évolue le créateur de la plateforme; du respect de la vie privée aux connivences parfois douteuses entre politiciens et entreprises privées.

Un fan club oui, l'esprit critique en plus.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.