habillage mobile
premium 1
premium 1
loup de wall street

Good news : on est tous capables de spéculer en bourse

Le 3 juill. 2017

Fin mai, un ingénieur d’Amazon proposait 50 000 $ à sa communauté Twitch pour qu’elle puisse spéculer en bourse. Un mois plus tard, l’expérimentation égale la « performance » du 2ème plus grand marché d’actions américain.

« Je suis vraiment très surpris/satisfait de la performance de ce portefeuille. », confie Mike Roberts, initiateur du projet collaboratif StockStream à Business Insider. En mai dernier, l’ingénieur américain avait confié une partie de ses économies à des milliers d’internautes sur la plate-forme de livestream Twitch.

L’objectif ? Mettre en place un système de vote en temps réel afin que les internautes puissent décider ensemble des actions à mener en bourse. À leur disposition, un tableau de bord indiquant la valeur du stock, l’argent restant, les investissements effectués et bien d’autres informations utiles à la spéculation. Pour vendre ou acheter, rien de plus simple ! Les utilisateurs peuvent communiquer via une fenêtre de chat et taper « buy » ou « sell » pour chaque action. Toutes les 5 minutes, un algorithme relève le nombre de votes et exécute l’action qui a eu le plus de voix.

« Jeudi, Stockstream affichait un rendement de 0% sur l'investissement originel de 50 000 $ de Mike Roberts. Si cela ne semble pas très impressionnant, il s'agit en réalité d'une meilleure performance que la baisse d'environ 1% de l’indice Nasdaq Composite* au cours du mois dernier. », relève Business Insider.

*Indice boursier constitué de toutes les sociétés américaines et étrangères cotées sur le Nasdaq (marché électronique aux Etats-Unis), ce qui équivaut à plus de 5 000 sociétés.

Un mois après la mise en place du projet, ce sont plus de 2 000 transactions qui ont été opérées autour d’un large portefeuille d’actions. Ford, Apple, Costco… les internautes ont pu jouer dans la cour des grands en temps réel. Déjà impressionnante pour sa singularité collaborative, l’opération a réussi – à la fin du mois de juin - à égaler les résultats de Nasdaq en matière de croissance, le deuxième plus gros marché d’actions américain.

0% de rendement certes, mais une résistance incontestable face aux aléas boursiers !

Une expérience sociale qui en rappelle une autre, tout aussi récente. Il y a quelques semaines, et puisque la pomme ne tombe jamais très loin de l’arbre, c’est Jeff Bezos, CEO monde d’Amazon, qui demandait conseil à ses followers Twitter sur la façon dont il devait gérer sa fortune

Après le crowdsourcing, place au crowdtrading ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.