premium 1
premium 1
Sans titre

Avec votre e-tattoo, contrôlez votre smartphone

Le 30 mars 2017

Les tatouages n’échappent pas à la tendance des objets connectés (IoT). En Allemagne, un groupe de chercheurs travaille sur le prototype d’un tatouage électronique temporaire ultra fin capable de transformer votre peau en bouton tactile.

Tellement mieux que le kit main-libres ! En utilisant les propriétés élastiques de la peau à l’instar de l’étirement et de la flexion (d’un doigt par exemple), ces tatouages électroniques baptisés SkinMarks sont développés dans le cadre du projet de recherche « Interaction Homme-ordinateur » de l’Université de la Sarre en Allemagne.

Le principe est simple : à l'aide d'une encre conductrice, les chercheurs impriment des fils et des électrodes sur du papier à tatouage, lequel peut être appliqué sur la peau avec de l'eau (pensez aux tattoos Malabar) de façon temporaire.

SkinMarks: Enabling Interactions on Body Landmarks

Selon Martin Weigel, directeur du projet, un tatouage SkinMarks peut être placé sur n'importe quelle partie du corps - une bosse, un grain de beauté, une ride, une tâche de rousseur - tout ce qui est intuitif au toucher et peut servir de bouton ! Idéal pour une technologie tactile. Une fois que le e-tattoo a bien adhéré à votre peau, il vous est possible d'ajuster le volume de votre téléphone en faisant glisser votre doigt dessus. Si le tatouage se situe sur le côté de votre doigt, il vous suffit de le plier pour actionner les boutons "pause" et "play" de votre contenu.

Si la technologie n'est pas nouvelle (nous vous présentions l'année dernière le projet Duoskin, un tatouage qui permet de stocker et de transférer des informations vers d'autres périphériques), SkinMarks arbore une caractéristique supplémentaire : l'électroluminescence. Les tatouages brillent à chaque fois qu'un courant passe à travers eux, et notamment lorsque vous recevez une notification !

Le chercheur Chris Harrison de l'Université Carnegie-Mellon (Pittsburgh) estime que la technologie devrait être disponible d'ici 10 ans : "En 2050, vous pourrez vous rendre dans des instituts de tatouage numériques et ressortir 5 minutes plus tard avec l'iPhone 22 tatoué sur votre avant-bras", déclarait-il au magazine New Scientist.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.