habillage
premium 1
premium1
Maryse Corson Pierre Bellemare présente téléshopping
© ©TF1

En 2019, je découvre (enfin) que les réseaux sociaux sont ringards

Le 7 janv. 2019

L'arrivée des smartphones a bouleversé les médias traditionnels. Vraiment ? Rien n'est moins sûr. Le bon vieux format bien ringard a de beaux jours devant lui.

En matière de média, je crois que je peux le dire : je suis au top de la tendance. Je demande à Alexa la météo, je scrolle Pinterest pour trouver des idées de look et je finis par poster à mes 546 abonnés (hé oui mon gars, je sais, ça calme) ma life sur Insta. Et puis un jour... le choc. Le drame ! J’ai réalisé que mon feed ressemblait à celui de ma grand-mère. Pire : à celui de ma mère ! En 2019, je découvre (enfin) que les réseaux sociaux sont ringards.

Vous aussi vous avez cru que les réseaux sociaux avaient tout changé en décapitant la télé du salon ? Faux, faux, faux, archi faux. Si l’écran a changé, les programmes sont restés. Ok, on a eu la peau des « Oh, oh, mais dites donc ! » de Maïté, la restauratrice rubiconde qui mijotait pour nous des testicules de canard. Mais la belle de Rion-des-Landes a été remplacée par les petites vidéos impersonnelles de Chefclub ou Tasty sur Facebook.

Maïté assomme une anguille

Ok, on ne corne plus les pages mode de Marie France pour tenter de porter notre jean façon Kate Moss. Maintenant on pose un petit cœur sur l’Instagram de Caroline Receveur, l’adorable influenceuse aux 3 millions d’abonnés. Franchement, autant être honnête : si on a changé de marmite, on avale toujours la même soupe.

Le télé-achat est mort ? Vive le « smartphone-achat »

C’est ce que j’ai compris un dimanche d’automne, quand je me suis vue devenir la victime consentante d’un télé-achat d’un genre nouveau. Non Maryse, je n’y ai pas gagné une passoire pour 1,99 euros de plus. Même pas. En revanche, je suis repartie avec deux soins à la kératine pour cheveux blonds décolorés - à 100 balles les deux - et un rendez-vous dans le fameux salon de coiffure L’Atypique, celui-là même que Caroline Receveur aime à citer quand un fan complimente sa crinière.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

The perfect light ??

Une publication partagée par Caroline Receveur (@carolinereceveur) le

Comment me suis-je laissée aller à une telle dépense ? Tout a commencé quand, le nez écrasé sur l’écran de mon phone (censé être smart), j’ai vu la chevelure de la belle Caro se faire méticuleusement envelopper dans de la cellophane. Oui, car sachez-le, pour un meilleur rendu, il faut envelopper le cheveu pour bien laisser pénétrer le produit. Puis l’alerte est tombée : « Dépêchez-vous ! Le stock du produit de soin est presque épuisé ». Bim ! Il ne m’en fallait pas plus : j’ai sorti ma carte -  é̶l̶e̶c̶t̶r̶o̶n̶  - bleue.

Marie Kondo is the new Pierre Bellemare

Je vous confesse que chaque jour, je regarde ce qui s’est transformé en ma nouvelle télé. J’ai besoin d’un conseil de ménage ? Hop une vidéo de Nifty (31 millions de fans sur Facebook). Envie de bricolage ? Nifty craft me propose des tutos en une minute chrono. Sur mon feed, je ne résiste pas à l’appel de Marie Kondo, la papesse du rangement qui a fait fortune avec sa méthode de pliage de chaussettes, caleçons et petites culottes. Fabuleux, elle est en direct. « I’m so excited to help you tidy today. » À traduire par : « Je suis tellement excitée à l’idée de vous aider à ranger aujourd’hui. » Et moi aussi je suis excitée Marie, car moi aussi j’ai des placards, et moi aussi j’ai une furieuse envie de les ranger.

Niveau cuisine, je serais plutôt du genre surgelés/micro-ondes. Mais en trois minutes, Chef's Table me fait croire que je peux réussir ce merveilleux gâteau de pâtes. Je ne suis pas geek pour deux rams et je m’en fous car pour choisir mon enceinte connectée, direction YouTube où le joli Romain Lanery me présente en huit minutes « la meilleure enceinte connectée ?! ». Pratique, le lien vers Amazon est dans les commentaires.

Le tout petit écran a tout piqué au grand

Il va falloir s’y faire, le tout petit écran a tout du grand. Insta, Facebook et Snapchat sont entrés dans le game et n’ont pas l’intention de lâcher le peu qu’il reste de notre temps de cerveau disponible. En juin 2018, après les stories d’une minute maximum, Instagram lance IGTV, avec des vidéos verticales de 10 minutes. Côté Facebook, on ne se cache même pas d’avoir une grille de programmes digne de France 2 : info le matin et à midi, magazine le soir. De son côté, Snapchat a étoffé son offre médias et lancé en novembre ses « Shows » avec 13 médias partenaires dont Loopsider, Konbini, MAD (le média sous LSD du Figaro) ou encore Slash de France TV.

Si vous n’aimez pas la vidéo, de toute façon, les comptes Instagram deviennent presque des sitcoms. Sous les photos, les textes donnent le ton. Ici, la blogueuse Lucinda Rossat, nez en l’air, s’affiche avec la dernière collection Longchamp, là The Parisianman devant la Tour Eiffel vous présente sa collection de voitures.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

An Eiffel Tower? ? Which Eiffel Tower, where is it? ??‍♂️ • ?: @mpellerin . . . #eiffeltower #toureiffel #theparisianman #paris

Une publication partagée par Rudy Lauer (@theparisianman) le

C’est clair. J’ai enfin compris. Comme autrefois la TV, les médias sociaux m’ont captée. Je vis dans ma bulle, façon The Truman Show, cette comédie où on pouvait tout voir, pour mieux tout acheter. D’ailleurs, c’est pas le tout, il faut que je vous laisse. La revue officielle de Plus Belle La Vie vient d’arriver chez moi. J’ai hâte de piquer les astuces look « chic et branché » de Coralie.


Cet article est paru dans la revue 17 de L'ADN consacré aux tendances 2019. Vous en voulez encore ? Vous pouvez commander votre exemplaire ici.

Commentaires

Répondre à Priscillia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.