premium 1
premium 1
michael douglas et charlie sheen dans le film wall street

Comment devenir Directeur des Relations Investisseurs d’une entreprise cotée ?

Le 5 avr. 2018

Wiztopic dévoile les résultats de son étude sur les profils des Directeurs des Relations Investisseurs des entreprise cotées. Diplômes, expériences... quel est le parcours idéal pour accéder à un tel poste ?

Dans un monde où l’information se diffuse toujours plus vite, où un hashtag peut déterminer le cours de la bourse et où les fake news polluent nos réseaux sociaux, la communication avec les investisseurs est essentielle à la stratégie des entreprises cotées en bourse. Les Directeurs des Relations Investisseurs, Directeurs de la communication financière ou Investors Relations, font face à de nouveaux défis. Une étude Wiztopic a analysé les profils des Directeurs de la communication des 323 entreprises du CAC All-Tradable pour comprendre d’où viennent ces communicants des chiffres.
Pour accéder à la direction des Relations Investisseurs d’un grand groupe, il vaut mieux être un homme. Ainsi, seulement 43% des profils étudiés étaient des directrices. Un résultat sans grande surprise quand on le compare aux 85% des postes de Directeur Financier – avec qui le responsable des relations investisseurs entretient souvent une relation privilégiée – qui sont également occupés par des hommes (d’après une enquête EY menée en février 2017).

infographie wiztopic sur les investors relations

Une précédente étude de Wiztopic avait montré qu’au contraire, les femmes occupent 60% des postes de Directrice de la communication.

Un métier de communication dans lequel il faut savoir compter

Le Responsable des Relations Investisseurs est un communicant mais c’est avant tout un expert sur les sujets financiers. Ceux qui accèdent à ces postes ont donc bien souvent suivi des études en finance (35%) ou en commerce et management (22%). Seulement 6% des des personnes en charge des relations avec les investisseurs des plus grosses entreprises françaises ont suivi un cursus universitaire en communication. 17% d’entre eux viennent du monde des sciences sociales.

Du côté des établissements de formation, on observe donc une surreprésentation des écoles de commerce. Les Investor Relations privilégient les grandes écoles reconnues pour leurs programmes en finance. En tête, on retrouve Sciences Po, Dauphine et HEC. Sur LinkedIn, 3% des Directeurs de la communication financière disent avoir obtenu un diplôme par la Société Française des Analystes Financiers (SFAF).

infographie wiztopic sur les écoles des investor relations

« Les 3/4 de nos membres sont diplômés d’une grande école de commerce ou de Sciences Po et ils sont nombreux à être multi-diplômés avec notamment des diplômes internationaux et bien sûr le diplôme de la SFAF. Beaucoup de financiers et économistes de formation donc, mais aussi des ingénieurs. » explique Laurence Duc, déléguée générale de l’Association française des professionnels de la communication financière – CLIFF Investor Relations.

A la tête de la communication financière d’un groupe international coté en bourse, le responsable des relations investisseurs se doit de maitriser des langues étrangères et de comprendre la culture d’investisseurs étrangers. Ainsi, de plus en plus d’entre eux affichent des expériences internationales au cours de leurs études ou de leurs parcours professionnels.

les investor relations et l'international

Les Directeurs des Relations Investisseurs, fidèles au poste

D’après l’analyse de Wiztopic, les responsables de la communication financière évoluent horizontalement. 70% d’entre eux occupent leur poste actuel depuis moins de 5 ans, à l’exception des entreprises du CAC 40 dans lesquelles ils sont 25% à occuper leur poste depuis plus de 10 ans.

En moyenne, les professionnels des Relations Investisseurs ont rejoint trois entreprises différentes avant d’occuper leur poste actuel. « Parmi les membres du CLIFF qui sont aujourd’hui Investor Relations, près d’un tiers sont d’anciens analystes financiers, 40% ont déjà exercé le métier dans une autre société, un quart vient directement de fonctions financières ou d’audit, et quelques-uns de la communication corporate ou du marketing. » souligne Laurence Duc, déléguée générale CLIFF. Les Responsables des Relations Investisseurs sont donc plus fidèles à leur poste qu’à leur entreprise. De plus, le savoir-faire des Investor Relations se constitue presque exclusivement en entreprise. Bien que de nombreuses agences spécialisées accompagnent les entreprises dans leur communication financière, seulement 2% des Directeurs des Relations Investisseurs sont passés par une agence.

Une digitalisation du métier mais pas de personal branding

La digitalisation des pratiques et de leur environnement professionnel engage les  responsables de la communication financière à se transformer. Alors que ces nouveaux usages présentent de nombreux enjeux pour les relations investisseurs, les responsables n’utilisent que très peu les réseaux sociaux eux-mêmes. Si près de 9 sur 10 sont présents sur le réseau social professionnel LinkedIn, ils sont seulement 10% à avoir un compte Twitter actif. Contrairement aux Dircom, les Investor Relations ne sont pas des adeptes du personal branding sur les réseaux sociaux.
Pour retrouver l’étude complète, c’est ici 


Méthodologie de l’étude

Sur la période du 1er au 10 février 2018, Wiztopic a étudié les parcours académiques et professionnels mis en avant dans les profils LinkedIn des 323 directeurs de la communication financière des entreprises du CAC All-Tradable. Les résultats ont été enrichis par des avis provenant de spécialistes du secteur (notamment le CLIFF et la SFAF).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.