The Invisible Dog ou le rêve américain

En octobre 2009, un Français, Lucien Zayan fait le pari un peu fou d'ouvrir The Invisible Dog, un centre d’art installé dans une ancienne usine au cœur de Cobble Hill à Brooklyn à New York et à l'origine du célèbre gadget des années 70. Retour sur sa success story. Lire la suite ici

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.