habillage mobile
premium 1
premium 1
actu_1478_vignette

Soyons la liberté européenne !

Le 6 nov. 2009

Euro RSCG Worldwide Events célèbre le 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin.
Célébration du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin.
9 novembre 2009 à 19h00 - Place de la Concorde - Paris VIIIe.

 

Une source d'inspiration, l'extrait d'un discours de Victor Hugo, alors député de la Seine, à l'Assemblée nationale, le 1er mars 1871
Quelques semaines seulement après la perte de l'Alsace-Lorraine, cet Européen d'avant-garde propose à la France et à l'Allemagne d'inspirer la paix et la liberté à l'ensemble de l'Europe :

« ...Et on entendra la France crier : c'est mon tour ! Allemagne, me voilà ! Suis-je ton ennemie ? Non ! je suis ta sœur. Je t'ai tout repris, et je te rends tout, à une condition : c'est que nous ne ferons plus qu'un seul peuple, qu'une seule famille, qu'une seule république. Je vais démolir mes forteresses, tu vas démolir les tiennes. Ma vengeance, c'est la fraternité ! Plus de frontières ! Le Rhin à tous ! Soyons la même république, soyons les États-Unis d'Europe, soyons la fédération continentale, soyons la liberté européenne, soyons la paix universelle ! Et maintenant serrons-nous la main, car nous nous sommes rendu service l'une à l'autre ; tu m'as délivrée de mon empereur, et je te délivre du tien. »

 

9 novembre 2009, place de La Concorde, à 19h00, un hommage à la liberté et à la paix, une ode à l'Europe réunie
Pour les 20 ans de la chute du Mur de Berlin, la France a tenu à célébrer d'un geste fort la volonté des peuples d'Europe à vivre ensemble et libres. Euro RSCG Worldwide Events, agence spécialisée en événementiel d'influence du groupe Havas, a conçu et réalisé cet hommage en scénographiant, de part et d'autre de la rue Royale, le Mur de Berlin derrière lequel se dressait la Porte de Brandebourg, au milieu du No Man's Land.

 

Un hommage sous la forme d'un spectacle musical et multimedia de 25 minutes, offert au grand public
Parmi les nombreuses images fortes de la chute du Mur inscrites à jamais dans la mémoire collective, celle du violoncelliste Mstislav Rostropovitch émerge. Dissident soviétique dont la seule patrie était la liberté, il est venu spontanément jouer au pied des ruines du Mur le 11 novembre 1989 pour porter un message de paix et de solidarité. La dimension musicale du spectacle s'est donc imposée d'elle-même, avec son langage allégorique, universel et émouvant.

 

Pour succéder à Rostropovich, l'agence a proposé le violoncelliste virtuose Marc Coppey, enfant prodige de la « génération du Mur ». Accompagné de 26 autres jeunes violoncellistes européens et d'une centaine de choristes de tous âges et de toutes origines, il interprètera des œuvres de Gabriel Fauré, Jean-Sébastien Bach, ou encore Alfred Schnittke.

 

Les 27 violoncellistes seront mis en scène sur 27 « stèles » de 3 à 5 m de hauteur, autant de « fragments de Mur » habillés de graffitis à l'image de ceux qui recouvraient le Mur.

 

Pour appuyer avec force la musique et les chœurs, des images projetés sur les façades de l'Hôtel de Crillon et du ministère de la Marine encadrant la rue Royale, recréeront en 5 tableaux l'univers graffité du Mur, la ferveur populaire qui, de Prague à Tallin, a déchiré le rideau de fer, les valeurs durablement associées à l'Europe que les événements successifs de 1989 ont parfaitement incarnés, et les progrès industriels et démocratiques d'une Europe unie, guidée par un destin commun.

 

Ce spectacle musical et multimédia, conçu et réalisé en quelques semaines, a mobilisé une centaine d'artistes, de choristes et de musiciens et une équipe de production de près de deux cents personnes.

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.