bannière 2
bannière 2
premium1

adidas et Puma ensemble pour la Paix

Le 22 sept. 2009

Une poignée de mains historique: pour soutenir l’organisation pour la paix « Peace One Day » (Journée de la Paix) : les deux sociétés de sports adidas et Puma se sont serré la main pour la première fois depuis 60 ans. En signe d’une coopération amicale, les employés des deux sociétés ont joué ensemble au football pendant la Journée de la Paix, le 21 septembre, et ont regardé le film « The day after peace » de Jeremy Gilley, président et fondateur de Peace One Day. Ces évènements marquent les premières activités partagées par les deux sociétés depuis que leurs fondateurs Rudolf et Adi Dassler se sont séparés de leur entreprise commune pour fonder adidas et Puma. 
 
L’initiative commune vise à sensibiliser le public à l’action de Peace One Day et à la nécessité de cohabiter en paix.  adidas et Puma  ont relayé le message et l’idée de Peace One Day dans les stades de football de Munich et Stuttgart grâce à des événements surprises pendant les mi-temps lors des matchs de première Ligue Allemande qui opposeront FC Bayern Munich au 1. FC Nuremberg et VfB Stuttgart au 1. FC Köln le 19 septembre. 
 
« Nous sommes très fiers, chez adidas, de soutenir Peace One Day aux côtés de  Puma. Nous sommes fermement convaincus que le sport peut rassembler le monde. Le sport l’a montré à maintes occasions dans le passé et nous nous engageons pour les valeurs positives que l’on trouve dans le sport : performance et passion, travail d’équipe et esprit de fair play, » explique Herbert Hainer, PDG de adidas AG. « Je me réjouis beaucoup à l’idée de notre match de foot adidas-Puma et j’espère que notre action commune aidera à faire connaître Peace One Day à travers le monde. » 

 
Jochen Zeitz, Président et directeur de Puma déclare : “Nous nous unissons ce jour là pour soutenir la Journée de la Paix. Notre objectif commun étant que notre collaboration d’aujourd’hui aide à sensibiliser le public à cette Journée. Kofi Anan a dit un jour que « individuellement nous pouvons faire une différence et que collectivement nous pouvons apporter une contribution majeure ». Je crois qu’il en est ainsi pour nos deux sociétés. Et notre unité, en soutien à La Journée de la Paix, est un petit pas dans une direction positive ainsi que l’expression du pouvoir d’unification du sport dans un monde dont nous sommes tous responsables. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour