bob razowski

De l’humour Pixar pour rendre les I.A. plus sympas

Pour rendre Assistant, son intelligence artificielle, plus sympathique, Google s’entoure des maîtres du genre : Pixar, et le média parodique The Onion.

Si Alexa d’Amazon a su s’imposer comme un membre à part entière des foyers américains, force est de constater que de nombreuses intelligences artificielles n’apparaissent que comme de froids devices dénués d’humanité.

Pour ne pas tomber dans ces dérives, Google a souhaité s’entourer des meilleurs pour le lancement d’Assistant, présenté au début du mois.

Meet your Google Assistant, your own personal Google
Google Home: Hands-free help from the Google Assistant

Ainsi, pour qu’Assistant n’ait pas l’air d’être une simple machine dénuée d'humour ou d'empathie, les équipes de Pixar et de The Onion ont collaboré avec celles de Google. L’idée : faire en sorte que les utilisateurs puissent nouer plus facilement des relations avec leur I.A. perso. Le ton serait en effet primordial pour permettre aux humains que nous sommes d’outrepasser notre aversion pour le dialogue avec les machines, explique Christopher Mims, reporter au Wall Street Journal.

Une initiative qui pourrait permettre de casser les codes un peu froid choisis par la firme de Mountain View jusqu’à présent : là où ses concurrents n’hésitent pas à humaniser leur I.A. dans la forme, ne serait-ce qu’en leur donnant des petits noms (Alexa, Siri, ou même Cortana), Google a misé sur l’efficacité plutôt que sur la personnalisation…

Rendez-vous en novembre pour découvrir le résultat !

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.