premium 1
premium 1 mobile
mars1

TV Réalité : la colonisation de Mars retardée

Le 10 déc. 2016

La société Mars One vient de repousser sa mission sur la planète de cinq ans. NRJ12 peut souffler…

Mars One est une fondation privée à but non lucratif : si beaucoup considèrent qu’il s’agit d’un collectif de rêveurs qui fantasment sur les horizons martiens, la fondation, elle, assure qu’elle porte un projet, structuré et réfléchi. Ce dernier vise à sélectionner un groupe de volontaires prêts à s’embarquer pour Mars et à y finir leurs jours. La première mission non-habitée devait débuter en 2018, elle a été décalée à 2022. Les astronautes devaient ensuite atterrir en 2026, ils entameront leur séjour sur Mars finalement en 2031. L’objectif reste néanmoins le même : filmer 24h/24 les colons à la manière d’une télé-réalité pour permettre aux ‘terriens’ de suivre le déroulé de leur installation, leur adaptation et leur évolution sur ce sol étranger. Une manière pour la société néerlandaise Mars One de rentabiliser un tant soit peu la mission.

Pourquoi ce décalage ? Visiblement pas manque de fonds. Dans un communiqué qui dévoile sa nouvelle feuille de route, Mars One explique vouloir effectuer une levée de fonds de près de 10 millions d'euros. Des arguments qui accréditent les critiques émises par des étudiants du MIT dans un rapport : ces derniers estiment en effet que Mars One a mal budgété la mission ; les moyens sur place étant limités, l’acheminement régulier de matériel devrait, au mieux, coûter 4,5 milliards de dollars pour la première expédition.

Dans son communiqué, Mars One ne parle d’ailleurs pas de retard, mais de mise à jour de la mission afin qu’elle soit ajustée « à sa nouvelle stratégie financière ». La mission de démonstration sans pilote sur Mars est donc reportée à 2022; en 2029, deux rovers auront préparé l’arrivée du premier équipage et installé des systèmes de survies leur donnant accès à l’eau et de l’oxygène. 2031 : le premier équipage partira pour Mars et sera rejoint par le deuxième équipage en 2034. Chaque équipage transportera avec lui le matériel du prochain et ainsi de suite.

En 2013 près de 200 000 personnes ont proposé leur candidature, seule cent ont été retenues, et « parmi elles se trouvent sans doutes le premier être humain qui posera le pied sur une planète extraterrestre. Ce sera l’aboutissement d’un long processus mais auparavant les volontaire devront être entraînés, des fonds devront être réunis pour envoyer des missions non habités préparatoire puis pour envoyer. », affirme Mars One.

L’entrainement de cette  centaine de candidats astronautes débutera en 2017. La sélection finale sera effectuée en 2031 : 4 à 6 groupes composés de quatre membres. Le jury de Mars One sera épaulé dans sa décision par le public qui pourra voter en temps réel pour son ‘martien’ préféré.

Une mission à suivre, donc, dès l’année prochaine. Mission que l’on espère pour les candidats réussie, étant donné le peu de sérieux que lui accordent les médias. Les étudiants du MIT, eux, ne sont pas moqueurs mais pessimistes. Toujours dans leur rapport, ils affirment que dans ces conditions, les premiers colons mourront d’asphyxie et de famine au bout de 68 jours de mission. Space story…

Mars One's human mission to Mars - Destination Mars Trailer
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.