premium 1
Des manifestants pour un internet libre

Neutralité du net J-3 : qui s’engage ?

Le 11 déc. 2017

Menacé aux Etats-Unis, la bataille pour défendre un internet ouvert et égalitaire se joue cette semaine. Vous ne comprenez pas l'enjeu ? C'est simple. Il concerne la façon dont vous consommez tous les contenus numériques au quotidien.

La neutralité du net, c’est ce principe qui assure que tous les contenus soient diffusés sur internet de façon égalitaire sans discrimination en fonction de la source, de la destination, ou du type de contenu transmis.

Petit cours accéléré (et drolatique) avec John Oliver…

Net Neutrality: Last Week Tonight with John Oliver (HBO)
Jeudi 14 décembre 2017, la FCC (Federal Communications Commission) devrait procéder au vote qui mettra un terme à la loi protégeant la neutralité du net aux Etats-Unis. Si du côté des géants du net, la résistance s’organise (Airbnb, Amazon, Dropbox, eBay, Expedia, Facebook, Google, Groupon, LinkedIn, Microsoft, Netflix PayPal, Pinterest, Reddit, Snap, Spotify, TripAdvisor, Twitter et Uber se sont notamment unis au sein d’un collectif), les internautes se mobilisent aussi.
Sur les 30 derniers jours, ce sont 5 694 220 tweets qui ont été rédigés sur le sujet, parmi lesquels 3 563 510 contenant des messages s’opposant clairement aux nouvelles règles proposées par la FCC, selon la plateforme de veille Visibrain. Il faut dire qu’à J-3, les esprits commencent à s’échauffer…

Les incitations à l’action se multiplient. On retrouve notamment celles de Fight for the Future, une association dédiée à la protection d’Internet, grâce à la « création de campagnes civiques qui visent à engager des millions de gens ». L’idée : pousser les internautes à mener des batailles en ligne pour défendre leurs intérêts. En l’occurrence, les équipes ont incité leur communauté à inonder les réseaux d’alertes sur les dangers que représenteraient l’application des propositions de la FCC, notamment pour les petites entreprises.

En parallèle, Fight for the Future a mis en place un certain nombre d’outils pour faciliter les actions : un module pour appeler directement celles et ceux qui font les lois, un autre pour envoyer des commentaires directement à la FCC,…

Le New York Times révèle que sur les 23 millions de commentaires envoyés à la FCC à propos de la neutralité du net cette année, 2 millions proviennent d’un site opéré par Fight for the Future.

A voir si cette mobilisation permettra un retournement de situation de dernière minute.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.