premium 1
premium 1
John Lewis vetements

John Lewis ne vend plus les vêtements par genre

Le 7 sept. 2017

Finis les vêtements « pour garçons » ou « pour filles » : John Lewis propose, simplement, des vêtements pour enfants.

Vous avez probablement vu passer, l’année dernière, la vidéo de cette petite fille frustrée de constater que les t-shirts « de filles » n’étaient pas bien inspirants, là où ceux « des garçons » les invitaient au dépassement de soi et à l’aventure.

Si la vidéo concerne le magasin Tesco, une autre enseigne britannique a choisi de s’emparer du sujet : John Lewis, que l’on connaît surtout pour ses adorables pubs de Noël. L’enseigne devient ainsi le premier distributeur britannique à s’affranchir des stéréotypes de genre en ce qui concerne les vêtements.

Cela se traduit par un abandon des étiquettes différenciées, mais également par une nouvelle signalétique et organisation en magasin, où les vêtements ne sont plus séparés par genre. Selon l’association Let Clothes be Clothes, John Lewis envisagerait aussi de repenser l’expérience shopping de son site web.

L’initiative est positive, bienveillante. Caroline Bettis, directrice des vêtements pour enfants chez John Lewis, explique que la marque souhaite ne plus contribuer aux stéréotypes de genre. « Nous voulons proposer un plus grand choix de vêtements à nos consommateurs, afin que les parents et les enfants puissent vraiment choisir ce qu’ils veulent porter ».

Pourtant, les réactions ne sont pas toujours tendres. Brandissant le « politiquement correct » comme ennemi juré, les internautes n’ont pas hésité à inviter au boycott de la marque. D’autres pensent que les étiquettes sont nécessaires à la bonne compréhension des consommateurs.

Un argument plus que discutable : le changement a été opéré… en 2016 ! Et nul ne semble s’en être ému jusqu’ici…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.