ordi cassé

Google et Wikipédia HS à cause d’une erreur humaine

Panique à bord lundi matin : les clients d’Orange ne pouvaient plus accéder à Google ni Wikipédia. La raison : les sites avaient été blacklistés par erreur.

Régulièrement, les opérateurs mettent à jour une liste de sites « à risque » . Menaces terroristes et affres du darknet obligent… Mais l’erreur est humaine, et il peut arriver que des sites inoffensifs se retrouvent blacklistés.

S’il est évident que pour certains d’entre eux il est difficile de clamer leur légitimité, quand on s’appelle Google ou Wikipédia, la démarche doit être plus facile… Comme nous le confirment les équipes d’Orange, l’erreur a été immédiatement remarquée. Et pour cause : commencer la semaine sans pouvoir utiliser Google ni Wikipédia peut s’avérer compliqué pour bon nombre d’utilisateurs, et on imagine aisément quelques sueurs froides…

Au total, au moment de la rédaction de cet article, le hashtag #GoogleDown aura été utilisé plus de 2 400 fois, avec un pic d'activité à 10h du matin.

Si le tir a été rectifié assez rapidement, l’épisode aura eu le mérite de nous faire prendre conscience de l’ancrage de Google dans nos usages : certains internautes n’ont pas manqué de remarquer le remue-ménage créé par l’événement : quand Google est hors-service, certains pensent que c’est internet entier qui est inaccessible…

Ça aura au moins fait des heureux ; )


Chiffres réseaux sociaux :  Visibrain, plateforme de veille des media en ligne.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.