habillage
premium 1
premium1
fruit

Danone : où sont les fruits ?

Le 1 mars 2017

Arnaque au rayon frais ! Il n’y aurait pas la moindre trace de fruits dans les Danonino, assure foodwatch qui souhaite mettre fin à ces pratiques abusives.

foodwatch est une ONG qui défend les droits du consommateur. « Nous voulons que, dans un marché transparent, le consommateur puisse librement décider de ce qu’il mange, en toute connaissance de cause et sans risque. », précise l’organisation.

Parce qu’on nous fait vraiment avaler n’importe quoi… Foodwatch n’hésite pas à traquer les produits à la description fallacieuse. Le « Délice de Poulet » d’Isla Délice en a fait les frais notamment, ainsi que Lustucru, Puget et à un niveau autre le CETA. Des combats souvent victorieux puisque certaines marques ont dû reconnaître leurs torts et ont été contraints de revoir leurs produits : ainsi fini la vinaigrette à l’eau de Maggi et la dinde aux hormones de Leclerc.

Récemment, le distributeur avait également suivi les recommandation de Foodwatch en s'engageant, pour 2017, à supprimer tous les emballage cancérigènes de ses rayons. Sympa d'un côté, efficace de l'autre !

Dernier combat en date : celui contre Danone et ses Danonino dont lemballage affiche des illustrations de pêche, abricot, framboise, fraise, banane. Une filouterie dénoncée par des consommateurs auprès de foodwatch : ce produit ne contient pas la moindre trace de fruits. Une ineptie pour foodwatch qui rappelle à la marque qu’elle se dit elle-même « loyale ». Or, comme le rappelle l’organisation, les réglementations européennes, françaises et la jurisprudence sont pourtant très claires : il est interdit d’induire le consommateur en erreur.danonino

Interpellé par foodwatch, Danone reconnaît dans un courrier l’absence de fruits : « Danonino ne contient pas de fruits. C’est pour cela que l’information véhiculée par une représentation graphique et stylisée est pertinente et loyale, puisqu’elle informe le consommateur au sujet du goût des produits présents dans chaque emballage ».

Une réponse dont foodwatch ne se satisfait pas. « Danone fait partie des marques en lesquelles les Français ont le plus confiance. Pourtant, l’exemple de Danonino montre que l’information sur l’emballage n’est pas transparente et induit même les consommateurs en erreur, déplore Ingrid Kragl de foodwatch France. « Les fabricants de l’agroalimentaire ont tout le loisir de nous désinformer sans crainte d’être sanctionnés. Il faut que cela change. » Pour foodwatch, la répression des fraudes (DGCCRF) – à qui l’organisation a écrit – ne doit plus tolérer ces arnaques sur l’étiquette.

foodwatch invite donc les consommateurs à signer une pétition en ce sens.
Commentaires
  • S'il faut retirer du rayon Ultra-Frais tous les yaourts "aromatisés" et qui affichent des fruits de manière stylisée sur le pack (alors qu'ils n'en contiennent pas), le rayon va paraître bien vide.
    La réglementation autorise ce genre de pratiques. Chercher les images de vrais fruits (photos, pas des dessins) sur les packs si vous voulez avoir vraiment des fruits dans votre yaourt.
    Gervais de Danone, Danonino, Frulos de Yoplait : tous affichent le même type de pack. Pourquoi ne faire une pétition que sur un seul produit ?

  • Danonino n'induit en aucun cas les consommateurs en erreur ! C'est plutôt le consommateur qui est mal informé de la réglementation. En effet, la réglementation européenne indique qu'un produit aromatisé qui ne contient pas de véritables fruits peut présenter un DESSIN de fruits sur l'emballage, mais qu'une PHOTO de fruits est interdite. Or ici, l'emballage présente bien un DESSIN de fruits, et non une PHOTO, donc il n'y a pas de vrais fruits à l'intérieur ! Le consommateur serait induit en erreur seulement s'il s'agissait d'une PHOTO de fruits, car cela signifierait qu'il contiendrait des fruits. Donc ce produit respecte totalement la réglementation, il n'y a rien à lui reprocher. En revanche, il faut informer le consommateur sur la réglementation alimentaire, plutôt que de toujours accuser l'industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.