habillage
premium1
premium1
jack dorsay

Ces boss qui questionnent leurs twittos

Le 3 janv. 2017

Brian Chesky a ouvert le ban. Et Jack Dorsey lui a emboîté le pas. Demander ce que veulent les twittos semblent être le "must do" des boss qui pèsent...

On n’est jamais mieux servi que par ses utilisateurs… On le claironne souvent, mais Brian Chesky, co-fondateur et directeur général d'Airbnb et Jack Dorsey, créateur et dirigeant de Twitter, ont profité des fêtes pour mettre en application ce concept qui reste le plus souvent bloqué aux rayons bons principes.

Sans filtre, et sans filet, l’un puis l’autre, ont demandé à leurs followers ce qu’ils attendaient de leurs boutiques respectives pour 2017.

Le 26 décembre, Brian Cheksy postait cette invitation sur son fil : « Si @Airbnb devait lancer quelque chose en 2017, ce serait quoi ? »

Chacun pouvait y aller de son inspiration avec à la clé les réactions en direct du patron… Bon, en matière d’insights, les twittos ont lâché les vannes ! Du paiement via Bitcoins, à la mention salle de bain privative, en passant par des chambres à louer sur Mars, clairement, ils sont partis dans tous les sens. Mais Brian Cheksy a répondu à tout et à tous… assurant parfois la mise en avant des offres déjà existantes, et transmettant son email pro. sur demande… Pas certain que le fondateur d'Airbnb ait trouvé là matière à réviser son plan de développement 2017, mais on peut saluer le coup de com'. Côté quanti, Brian Chesky salue son petit succès : il n’attendait que quelques dizaines de contributions… il en aurait reçu plus de 1 000. Et il pourrait donner une suite à l'initiative en réalisant un Live sur Product Hunt.

Inspiré par son alter ego, Jack Dorsey lui a emboité le pas dès le 29 décembre en appliquant la même recette. Un tweet… et des réponses en live.

L’initiative a reçu le même accueil, plutôt bon esprit, de la communauté Twitter. Le tweet a généré 7 200 réponses directes, mais les utilisateurs en ont profité pour s’adresser à Jack Dorsey de manière spontanée en utilisant le hashtag proposé (#Twitter2017), ou @jack. Selon les chiffres de Visibrain, en 24 heures, plus de 30 000 tweets ont été ainsi générés.

En terme de fonctionnalités, plusieurs ont été réclamé : la correction des tweets publiés, une meilleure gestion de la timeline... Jack Dorsey a plusieurs fois confirmé que ses équipes travaillaient sur ces sujets. Mais la préoccupation numéro 1 concerne la sécurité des utilisateurs, comme en témoigne ce tweet qui a été le plus partagé sur le sujet :

Là encore, il n'est pas certain que Twitter ait reçu des solutions pour résoudre ses réelles difficultés... mais la plate-forme a pu démontrer la vivacité de sa communauté, le bon usage qu'on peut en faire, et comment la nouvelle génération de patrons n'hésite jamais à entrer dans l'arène pour entamer la conversation.

Inspirant !

Béatrice Sutter - Le 3 janv. 2017
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.