habillage
premium 1
premium1
actu_14706_vignette_alaune

Qu'est-ce qui va succéder aux smartphones?

Le 19 oct. 2012

Les voitures ont succédé aux diligences mais quel objet qui va remplacer le fameux smartphone. Celui qui explosera tous les compteurs? Par François Kermoal

Qu'est-ce qui va succéder aux smartphones ? J'en vois déjà qui salivent à l'idée de croustillantes révélations. Mais je n'ai malheureusement pas prévu de donner la réponse ici, j'en conviens, le titre est un peu survendeur... Même si la question, posée la semaine dernière lors du HubForum par Jean-Noël Pénichon, le patron du digital de McDonald's, à qui l'on demandait comment il voyait l'avenir, m'a interpellé. Car il y aura forcément une suite au smartphone, même sans Steve Jobs pour l'inventer. C'est la loi immuable des nouvelles technologies de l'information : une techno chasse l'autre, les voitures succèdent aux calèches, les gratte-ciels aux immeubles haussmanniens, Twitter à Facebook... Mais bien malin qui peut imaginer l'après smartphone. Car le progrès ne frappe jamais là où on l'attend.

Sans remonter au Be-Bop de France Télécom (1993), souvenez-vous des débuts de la téléphonie mobile et surtout des premiers téléphones portables, que l'on n'appelait pas encore des devices. Dans les années 90, on a par exemple assisté à un incroyable mouvement de miniaturisation. Jusqu'à ce que les appareils ne tiennent plus en main à force d'être compactés... Téléphoner avec deux doigts, ce n'est pas pratique. Alors, les fabricants leur ont redonné un peu d'embonpoint. L'iPhone 5 d'Apple, lancé récemment, est, on le sait, plus long que l'iPhone 4S, ce qui a d'ailleurs sucité quelques gentils détournements... Le signe que la miniaturisation n'est plus un marqueur du progrès, en tout cas dans la téléphonie mobile.

Parmi les autres innovations technologiques, citons aussi les fameux téléphones à clapet, Motorola, récemment racheté par Google, étant le premier à s'y coller avec son mythique StarTAC.

Parallèlement, les téléphones se sont mis à savoir tout faire, comme nous connecter à l'Internet. Puis il y a l'iPhone et ses applis, une vraie rupture technologique. Et le marché des smartphones a littéralement explosé. On en est là, ce n'est évidemment pas terminé mais quid demain ? Que va-t-on bien pouvoir faire de plus avec son smartphone, à part lancer la machine à café ou contrôler son poids, ce qui est déjà le cas pour ceux qui ont un pèse-personne en wifi ? A quoi ressembleront nos devices quand nos iPhone 5 ou Samsung Galaxy ultra fins, au rebut au fond de nos tiroirs, nous semblerons - et cela arrivera bien un jour - de vieux machins démodés à faire plier de rire nos petits enfants?

 

François Kermoal est directeur de la rédaction du magazine l'Entreprise.

Suivez François Kermoal sur Twitter

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.