habillage
premium1
actu_13971_vignette_alaune

Perception : l’affichage interactif cérébral

Le 19 juill. 2012

Les médias se réinventent chaque jour sous l’effet des nouvelles technologies. La créativité quant à elle, n’est plus tout à fait la même.

Les agences de communication n’ont plus aujourd’hui la même manière de travailler leur matière grise. Nos cerveaux intègrent d’autres éléments que nos prédécesseurs tout en n’oubliant jamais que l’essence reste l’histoire à raconter basée sur l’insight stratégique. Mais désormais nous pensons comme des artistes, comme des programmeurs, comme des éditeurs, comme des organisateurs d’évènements…

L’exercice devient de plus en plus riche quand il s’agit de toucher les audiences de marques de plus près, de manière plus personnelle, plus engageante tout en s’adaptant aux situations dans lesquelles elles se trouvent au moment de contact.

Parmi les médias les plus transformés, nous avons bien sûr l’affichage qui semble être tombé dans une fontaine de jouvence ! Désormais, on ne passe plus tout simplement devant une affiche, on peut parfois être amené à aller spécifiquement la visiter par curiosité... parce qu’on nous en a parlé ! Le billboard interactif de Repeto a sans doute été l’un des premiers à générer ce type d’engouement à Paris.
De nouveaux cas se développent  chaque jour mais il y en a un tout frais qui vaut vraiment le coup d’œil !

 

Les trottoirs de New York sont comme une autoroute. Il est presque impossible d’arrêter les gens. »

 

La vidéo commence par cette phrase qui a son importante. Nous marchons dans les rues comme des robots, en train de processer et d’organiser nos idées, nos responsabilités, no to do, nos rêves, nos envies, la musique qu’on écoute, le téléphone qui vibre dans notre poche, la personne devant nous qui nous énerve parce qu’elle est indécise et marche trop lentement, etc…

Et pourtant nos sens nous arrêtent net quand certains détails de notre environnement sortent de l’ordinaire. Un mouvement en effet miroir qui imite nos gestes, un son qui correspond à ces gestes, une image, des mots… « Il se passe quelque chose ! »

L’agence Breakfast a donc créé un jeu, qui fait à la fois appel à notre côté enfantin (faire joujou avec cet écran interactif qui nous offre une expérience personnelle), mais aussi plus implicitement à notre goût pour le défi (deviner l’objectif de cette création). Et puis une fois qu’on a tout compris… le simple attrait peut vite se transformer en réelle dépendance  « Et si je continue, d'autres mots vont-ils apparaître! ? Jusqu’où l’agence a t'elle été !? ».  On peut, a priori, passer un petit moment devant ce DOOH divertissant (Digital Out Of Home).

Mais au-delà de ce « coup de com », l’élément essentiel dans ce type d’activation reste l’histoire que l’on raconte. La technologie et le programme généré sont en parfaite cohérence avec la série Perception qui est ainsi promue. L’affiche nous permet de nous identifier au personnage principal de la série !

L’effet escompté de l’affiche était bien évidemment de vous amener à regarder des bandes annonces et autres contenus relatifs à la série, et pour aller jusqu’au bout du raisonnement, l’exercice s’impose à nous :

« Hmmm… Je sens que je vais aimer.. On parle de Neurosciences ! »  

 

Et ce billboard lui aussi utilise certaines règles de base des neurosciences. Il utilise nos neurones miroirs pour nous projeter dans un plaisir relatif à l’escapade : il nous divertit dans la rue en nous coupant des éléments bien trop concrets de nos vies, comme le fera la série via un (de nos) écrans, là où et quand nous le souhaiterons. La boucle est bouclée, l’ingrédient essentiel à une bonne activation est donc là : le bon sens (pas toujours aussi simple à obtenir qu’il n’y parait).

 

 

Pour finir, voici deux autres exemples d’affiches interactives qui ont sû raconter des histoires nées d’insights cohérents, où la créativité et la technologie sont devenues stratégie :

IBM :

NCDV :

 

Règle d’or de l’IMC : une big idea ne peut avoir un impact puissant que lorsque le storytelling est optimisé et adapté sur chaque media utilisé. Il reste donc encore bien des choses à faire sur ce nouvel écran qui s’ouvre à nous, le DOOH. Wait and see…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.