habillage
premium1
premium1
actu_11995_vignette_alaune

Les Marques, storytellers du futur

Le 15 févr. 2012

Il est dans la nature humaine d’éprouver une curiosité insatiable envers l’avenir. Le temps est aux grands évènements, et aux évolutions technologiques,...par Nesem Ertan

...aussi il nous parait de plus en plus naturel que les institutions en tout genre nous « emmènent dans le futur ».

Le mot « innovation » croise notre chemin tellement souvent ces temps-ci qu’il en perd presque son sens. Il est employé par tous les secteurs, par quasiment tous les communicants et par une grande quantité de marques dans leurs communications. Cette notion est par essence tournée vers l’avenir. Elle nous entoure de devices, d’écrans, d’objets connectés et les sujets touchant à l’innovation qui autrefois se trouvaient sur des supports plus experts font aujourd’hui la une des médias mainstream.

Impressionner, surprendre sans parler du futur est devenu une tâche ardue. Mais d’ici une vingtaine d’années, aurons-nous peut-être également saturé l’effet « mystère » que nos cerveaux réservent au « futur » ?

Pour une marque, le passé détermine les ingrédients de son ADN, son essence qui le rend authentique. Désormais, il faut aussi qu’elle imagine et fasse savoir ce qu’elle pourra devenir demain. Les univers dans lesquels elle pourra emmener les consommateurs pour continuer à les faire rêver… Le storytelling devient progressivement un exercice consistant à raconter des histoires potentielles et donc un passé non encore vécu.

L’an dernier, Orange a tenté de nous emmener dans le futur avec son exposition « Hello Demain » à la Cité des Sciences. D’autres actions similaires sont observées chaque jour.

 

Nike nous a fait rêver avec « Back For The Future », avec son édition limité d’Air Max 2015 vendues sur eBay pour soutenir la fondation Micheal J. Fox.

Actuellement, la Gaité Lyrique nous projette en l’an 2062 via divers évènements et une exposition éphémère…  et oh mais attendez, n’est-ce pas une Renault Twizy qu’on y aperçoit au 3ème étage !? (En parlant de « Retour vers le futur », je vous invite vivement à aller faire l’expo ne serait-ce que pour monter sur le Magsurf, 1er skate digne de la Hoverboard de Marty Mcfly !)

 

 

Le 23 mars, l’Observatoire Nivea organisera au sein de cette même exposition une colloque invitant les participants à explorer l’évolution du rapport de l’Homme à son corps dans le futur avec pour thèmes « Le corps et l'art ces 50 prochaines années », et « Le corps dans la vie quotidienne en 2062 ». Elle sous-entend donc l’évidence de sa présence dans nos vies d’ici 50 ans et se présente comme la fenêtre nous permettant de nous projeter dans nos corps futurs.

Vous avez aussi pu lire cette semaine sur Docnews, la love marque universelle Coca Cola, pour fêter ses 125 ans, a créé une exposition à Istanbul en Turquie et conçu une salle vidéo 360° projetant son audience dans un futur imaginaire (article à lire ici).

L’insight est clair : aujourd’hui il ne suffit plus d’exister dans le présent, il faut déjà via des expériences et des contenus originaux se faire sa place dans le « futur imaginaire » des personnes.

Le jeu de la concurrence va loin ! Les terrains à occuper sont désormais spatio-temporels ! J

L’avenir fait ainsi progressivement partie de notre quotidien.

Petit plaisir bonus, je vous invite également à visionner la vidéo conçue à l’occasion du « Social Media Week 2012» : voici les « Future Hipsters » de 2062, des quadragénaires qui racontent les « good old days » des réseaux sociaux digitaux.

 

 

 

 

 

Nesem Ertan 

Nesem est Storyplanner chez Newcast / Vivaki

blog : http://wisdomofthebrain.com/
twitter : @nesemertan

 

 

 

Source : elmaaltshift (blog de communication turque-anglais)

L'ADN - Le 15 févr. 2012
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.