habillage
premium1
actu_13130_vignette_alaune

Le responsive design est-il réellement avantageux?

Le 15 mai 2012

Si vous vous intéressez de près ou de loin aux tendances du webdesign, vous en avez forcément entendu parler. Mais un site 3 en 1 permet-il de faire des économies ? Quel est l’impact sur la chaine et les temps de production ?

Le responsive design permet d’adapter le contenu d’un site sur différents supports. En théorie, une révolution… mais dans la pratique, une réelle économie ?  

 

Un temps de conception plus important en amont  

Développer un site en responsive est un travail minutieux qui demande une réflexion importante au préalable. Il faut tenir compte des avantages et des contraintes de chaque support pour adapter la navigation et l’expérience, selon le comportement de l’utilisateur. Par exemple, la navigation sur ordinateur et sur mobile est totalement différente : il s’agit de deux modes d’interaction opposés, le tactile versus le clic.  

 

Il faut également concevoir et envisager chaque réaction, redimensionnement des images, mouvement des blocs de textes, du menu principal, au pixel près car la taille des écrans varie de 1920 à 320 pixels de large.

 

Plus de connaissances des supports et de la technique

Le temps passé à offrir une expérience utilisateur commune à chaque support demande un temps d’ajustement tant sur la partie conception que sur la partie technique. L’utilisation de la valeur ajoutée de chaque support permet de donner un nouveau souffle en terme d’innovation, mais elle demande une très bonne connaissance des propriétés de chacun d’entre eux (l’iphone ou l’ipad par exemple).

 

Les debugs seront également plus nombreux et peu d’outils permettent actuellement d’observer les résultats sur une même plateforme, il faudra contrôler les réactions du site sur chaque support, l’un après l’autre, ce qui reste assez chronophage.

 

Vers des sites moins créatifs ?

Il est important de souligner que plus les contraintes de mise en page et de développement sont nombreuses, plus la créativité tend à être réduite. Les sites en responsive tendent de plus en plus à se standardiser : des compositions en grilles constituées de différents blocs, dans lesquels chaque élément est inséré.

 

Un avenir prometteur :

Le responsive design apporte une réponse concrète à un problème posé : développer en une seule fois un site qui pourra être « resizé » sur tous les supports. Cependant, à l’heure actuelle, intégrer cette technique dans une stratégie e-business n’est pas sans conséquences : que ce soit en terme de temps de travail ou de coûts. Il est donc primordial de bien étudier la pertinence de ce choix en fonction des utilisateurs et du marché sur le lequel évolue chaque client.

 

Pour parvenir à inscrire le responsive dans une échelle d’économie dans un futur proche, il faudra améliorer le processus de production et développer plus d’outils (de création, conception, debuggage, visionnage).

Adobe, précurseur en la matière vient de lancer Shadow, une application prometteuse qui permet de tester un site HTML sur tous les supports depuis un ordinateur. L’augmentation impressionnante du taux d’utilisation des tablettes et des terminaux mobiles nous conforte à penser que le responsive va s’imposer comme nouveau standard pour n’importe quel site, néanmoins,  il est important de souligner que de nouveaux réflexes et outils doivent être rapidement acquis afin d’optimiser cette technique et la rendre accessible et pertinente pour n’importe quel client.

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.