habillage
premium1
actu_19298_vignette

La twittosphère s’embrase pour le Mondial

Le 27 nov. 2013

Comment les réseaux sociaux ont-ils vécu l’épopée de l’Equipe de France à l’occasion des deux matchs de barrage pour la Coupe du Monde, les 15 et 19 novembre derniers? Analyse de Eva Rogow

Un réveil de l’Equipe de France largement commenté sur Twitter

Le premier match de barrage de l’Equipe de France (15/11) avait rassemblé 9 329 000 spectateurs mais généré seulement 317 921 tweets, dans lesquels on critiquait les choix de l’entraîneur dans la constitution de son « 11 de départ », on félicitait ou au contraire on critiquait l’attitude de Koscielny qui a été sorti du match en écopant d’un carton rouge. Lors du match retour (19/11) qui a  permis à TF1 de battre un record d’audience en 2013, le nombre de tweets a dépassé le million (certainement aidé par le dispositif TF1 Connect).

Alors que le ton des tweets en début de match se montrait toujours défiant vis-à-vis d’une Equipe de France qui n’avait pas su convaincre lors du match aller, on a senti la « positive attitude » prendre le dessus au fur et à mesure. Ainsi, on est passé d’une remise en cause des joueurs qui ne chantaient pas la Marseillaise, qui semblaient « démotivés », à une vague d’espoir suite aux premiers buts. 9 619 tweets soulignant « on a envie d’y croire » sont publiés alors que le 15 novembre, on n’en dénombrait que 961.

Et petit à petit, on se voit aller au Brésil car « Impossible n’est pas français » (5 076 tweets) : ils l’ont fait ! Les félicitations pleuvent avec 19 732 tweets disant tout simplement « Merci » à cette équipe pour nous avoir finalement sauvé du ridicule et avec la manière !

L’Equipe de France : une équipe nationale mais ce n’est pas la seule !

Bien évidemment, le match de l’Equipe de France est celui qui a généré le plus de conversations en français mais ce n’est pas le seul dont les francophones ont parlé le mardi 19 novembre, lors des matchs retour…

Le Portugal, notamment grâce à sa star Cristiano Ronaldo, a généré 140 624 tweets. Au-delà des exploits du joueur sur le terrain ce soir là, les supporters ont milité pour qu’il reçoive le Ballon d’Or.

Quant à Zlatan, s’il a été encouragé pendant le match avec 83 575 tweets le concernant, sa défaite est perçue comme du pain béni pour les supporters du PSG : il va enfin pouvoir se concentrer pleinement à la Ligue 1 !

 

Une résonance sociale des joueurs en phase avec les notes des experts

Comme après chaque match, l’Equipe a publié ses « notes du match » qui permettent de mesurer la performance de chaque joueur pendant le match ; nous avons essayé de comprendre si ces notes étaient en accord avec les conversations sur Twitter.  Incontestablement, Mamadou Sakho est l’homme du match de retour à la fois sur Twitter avec 178 256 tweets (soit 17% des 1 024 653 tweets relatifs à l’Equipe de France ce soir-là), le remerciant ou relatant ses exploits et dans l’Equipe qui lui attribue une note de 9 sur 10 pour ses performances.

Valbuena et Cabaye, auxquels l’Equipe donne la note de 8, ne recueillent respectivement que 34 411 et 21 568 tweets mais les commentaires vont bien dans le sens du quotidien sportif L’Equipe, notamment en ce qui concerne le second : il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la 1ère mi-temps.

Ces volumes de tweets se situent cependant bien devant ceux relatifs à Benzema ou Ribéry qui sont parmi les joueurs les moins bien notés par l’Equipe pour ce match (un petit 6). Et les twittos sont assez d’accord avec le quotidien puisque les conversations sociales sont plutôt des critiques envers ces joueurs.

Avant que @BoucherieOvalie se sente rassuré par le but de Benzema : « Un but de Benzema. A Biarritz l'espoir renaît. » (173 RT), Rama Yade tweetait elle à 21h29 « Benzema invisible ce soir. Il est sur le terrain? », formulant ainsi le sentiment de nombreux supporters.

Sakho : le futur Thuram de l’Equipe de France ?

 Karim Benzema, Franck Ribéry et Paul Pogba, qui étaient les joueurs dont on parlait le plus avant le match (entre 30 000 et 55 000 tweets), atteignent difficilement les 10 000 tweets après celui-ci. Contrairement à eux, Mamadou Sakho, moins présent sur le réseau social avant le match, était au lendemain de celui-ci mentionné 27 463 fois. L’homme providentiel de l’Equipe de France a ainsi connu un vrai gain de popularité. Son compte Twitter @mamadousakho3 a même gagné 19 336 followers depuis le match, atteignant ainsi 347 891 followers.

L’évolution de sa présence sociale nous permettra peut-être de savoir si la nouvelle stature de Sakho perdure et s’il devient une des nouvelles stars de cette équipe à l’instar d’un Lilian Thuram en 1998…

 

Et sur Instagram ?

Instagram fut également une incroyable caisse de résonance avec 1 780 contenus utilisant le hashtag officiel du match de retour (#FRAUKR). Ces images permettent de comprendre la manière dont ce moment a été vécu, ce qu’on veut faire partager quand on regarde la France jouer…

 Et s’il y a une photo à retenir, ce serait celle-là, ou plutôt toutes celles qui ressemblent à celle là :

La Une du quotidien l’Equipe a été publiée 30 fois sur le réseau social ! Elle a généré avec cette seule photo 152 000 impressions potentielles. Au lendemain de la victoire, on a voulu dire qu’on ne pouvait rien dire et que tout était dit avec ce mot : RESPECT. Avant ça, on a regardé le match et il y a des éléments clés à respecter quand on rentre sur le terrain avec les joueurs. Tout le monde connaît l’incontournable combo pizzas-bières qui apparaît régulièrement sur les images diffusées ce soir là, mais la vrai star, c’est elle, celle sans laquelle on ne verrait rien : la télévision ! Prise en photo pendant la partie plus de 200 fois (sans compter les photos du score qui s’affichait à l’écran) : on regardait le match, on soutenait la France, il fallait le montrer !

L’autre star du match, c’est définitivement Matt Pokora ! La photo publiée sur le compte Instagram officiel de Matt Pokora a recueillis 10 611 likes et généré à elle seule plus de 161 000 impressions. Ajoutons également que les encouragements de Bob Sinclar depuis Coppa Cabana au moment du match ont du porter leurs fruits, et que les Bleus auront eu vent des 3 007 likes de cette photo !

Et cet appel faisait également échos à une célèbre marque à la petite phrase bien sentie sur ses produits dont la Coppa sous vide a été mise en scène sur Instagram avec cette petite phrase « Rendez-vous à Coppa Cabana ».

Et c’est bien là, qu’en Juin 2014 nous attendons les Bleus de pied fermes, en espérant qu’ils continueront sur les traces de ce dernier match qui a rendu un peu d’espoir aux supporters !

 

Eva Rogow

Eva est Directrice du Pôle Etudes & Veille, We Are Social

 

 

 

 

 


Adrien de Blanzy - Le 27 nov. 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.