habillage
premium1
actu_15017_vignette_alaune

Héros marketing .. ou game design transmedia

Le 15 nov. 2012

En ce beau mois de novembre 2012, les Angry Birds deviennent des Jedi Masters et les méchants cochons verts, des Pigtroopers : 80 niveaux de jeu + des étapes bonus à débloquer avec les personnages R2-D2 et C-3PO! Que du bonheur !

Un trailer fait déjà le buzz sur le web depuis quelques jours pour nous mettre l’eau à la bouche :

 

 

 

On regarderait ça presque au même titre qu’un épisode de South Park. Ces petits personnages sont attachants, nous font sourire et nous immergent au coeur de leur univers graphique. Lorsque nous nous plongerons au cœur de l’aventure, video en tête, sur nos mobiles, ipad ou ordinateurs, notre imagination viendra littéralement se mêler à l’univers graphique que nous propose Rovio. L’expérience du jeu en sera d’autant plus appréciée.

Vous le devinez bien, les produits dérivés sont déjà sur le marché : les Angry Birds Star Wars Edition !

 

 

 

On peut alors pousser notre fanitude jusqu’au bout, collectionner les jouets, les offrir à nos enfants ou les chérir tel des Art Toys. Nous sommes là face à la logique moderne de la communication intégrée. Nous ne faisons plus des « placements de produits » au coeur de la vie quotidienne des gens via de la publicité brute. Non ! Nous faisons de « l’intégration naturelle » en passant par leurs centres d’intérêts.

La love mark, Angry Birds, se renouvelle ainsi en jouant sur des vagues de temps forts créées par des associations fortes. On se croirait presque dans une Magic Box, tant l’association des Star Wars a été traitée par les Business-Opportunists. Lego est le roi de cette stratégie d’association aux icônes en tout genre !

Ce qui est bien plus intéressant à observer dans la tendance de marketing et de la communication du moment est au niveau du mapping expérientiel transmedia: les jeux empruntent de plus en plus à l’univers du cinéma sa valeur ajoutée émotionnelle : on réalise des trailers, des posters, des contenus exclusifs en avant-première, des partenariats pour apporter plus de profondeur au jeu. Ainsi, des lancements, type Dead Island, deviennent des coups de cœur généralisés, permettant de toucher un public bien plus large que les hardcore gamers !

 

Le cinéma, quant à lui, emprunte de plus en plus au jeu sa spécificité interactive. Alt-minds est une belle illustration de cette volonté de faire de l’audience un personnage principal, où le virtuel et le réel ne font plus qu’un au cœur d’un concept en ARG (Alternate Reality Game). Même les livres s’y mettent : Silent History nous fait avancer de chapitre en chapitre avec des vidéos et des contenus révélés étapes par étapes.

Cette tendance dépasse alors la simple volonté des marques d’être partout sans pour autant faire du good old 360 imposant et dérangeant. Le transmedia nous mène pas à pas vers un monde où le consommateur, devenu audience, devient cette fois-ci héros !

Le marketing, demain, deviendrait donc non seulement un métier de conception d’expériences complémentaires sur la base d’un storytelling scénarisé, mais surtout un métier de Game Design !

 

 

 

Nesem Ertan

Nesem est Planneuse Stratégique Digitale au sein de l'agence Passage Piéton
blog : http://wisdomofthebrain.com/
twitter : @nesemertan

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.