Rocket Fuel

Big data: le nouveau carburant de l'automobile

Le 30 sept. 2016

En marge du Salon de l’Auto., se tiendra une conférence animée par Rocket Fuel France, expert en marketing programmatique, en partenariat avec le Journal de l’Automobile et l'ADN. Les thèmes : programmatique, Cross-Device. Quelles opportunités pour le secteur automobile ? ITW d’Eric Clemenceau, Directeur Général France.

Pourquoi ce partenariat avec le Journal de l’automobile aujourd’hui ?

Eric Clemenceau : Le secteur automobile demande des outils de plus en plus avancés pour comprendre qui sont les acheteurs de demain. Les gens passent sans arrêt du mobile à la tablette, à l’ordinateur, pour faire leurs recherches, trouver le bon véhicule et demander à l’arrivée une brochure, un rendez-vous en vue d’un achat. Une data associée de plus en plus grande est désormais nécessaire afin d’appréhender ce parcours : l’acheteur d’une Mercedes à 300 000 euros n’est pas la même personne que celle qui va acheter une Peugeot plus basique. De la même manière,  quelqu’un de 20 ans n’achète pas pour la même raison que quelqu’un qui en a 60. Big data et Intelligence Artificielle sont désormais de mise. Rocket Fuel traite énormément de campagnes automobiles et ce, dans le monde entier. Nos clients : Peugeot, Audi, VW, Nissan, Honda, Mercedes, Renault… Nous agrégeons énormément de data, on voit ce qui marche et ce qui ne marche pas. Nous sommes donc plus que légitimes sur le sujet et dans ce secteur.

Selon vous, programmatique et Cross Device sont donc des incontournables pour les constructeurs automobiles ?

E. C. : Il existe de nombreux moyens de toucher des gens. Mais nous devons toujours avoir à l’esprit qu’acheter une voiture coûte cher, donc le processus est plus long, plus complexe. Le constructeur automobile, s’il veut toucher sa cible, doit par conséquent accompagner l’acheteur, comprendre quels sont les points importants pour lui : prix de la voiture, design, sécurité, impact sur l’environnement, solutions de crédit… des informations diverses et variées que l’on agrège à travers les retours publicitaires : bannières, video, renvois sur le site… Une fois cette data optimisée, l’annonceur sera en mesure d’affiner sa publicité et de la personnaliser en tenant compte des différents profils d’acheteurs.

En ce sens, l’intelligence artificielle et la big data s’apparentent à des sonars de sous-marin : un son part sans qu’il y ait de réelles informations derrière ; il revient, nourri par des quantités de données. Peu à peu, vous allez avoir une idée de ce qu’il y a en face de vous : des centaines de milliers de fréquences vont vous être envoyées par seconde.  Vous allez tout connaître sur les habitudes de parcours sur device de vos prospects, leurs proches, leurs frères et sœurs, le type de machines qu’ils privilégient (Mac, PC, Android…), le type de produits qu’ils achètent, leur zone géographique privilégiée… par la suite, il est passionnant de voir si lorsque vous lui envoyez un message publicitaire, celui-ci réagit ou pas. Peu à peu, on trouve des familles d’individus intéressantes et qui souvent ne correspondaient pas toujours à ce que le constructeur pensait. Grâce à ce système, on agrège un nombre de datas énorme en temps réel. Et on en sort de grandes données comme : quelles sont les pubs qui marchent le mieux ? Doit-on privilégier un fond noir ? Un fond rouge ? Une diffusion le matin ? Le soir ? Sur quel type d’individus ? Quel âge ?

Sur ces sujets, où en sommes-nous réellement, où va t-on ?

E. C. : Rocket Fuel peut être fier d’être en avance sur ces sujets et par conséquent, d’être toujours un peu en décalage, au-delà de ce que font les constructeurs automobiles. Au sujet du Cross-Device et particulièrement sur le digital, aujourd’hui très peu de constructeurs automobiles relient les données d’un desktop à un autre desktop. Nous, nous sommes capables de montrer l’impact que va avoir un device sur un autre pour arriver à une finalité de campagne (prise de RV, car configurator, test drive…). Souvent, les constructeurs automobiles ne regardent que la dernière action, peu d’entre eux se donnent les moyens de réaliser ce tracé. A partir du moment où vous faites du VRAI Cross-Device , vous pouvez défendre un coût d’acquisition à 10 – 15 – 20 - 30 % mais surtout vous voyez un plus grand nombre d’individus. Vous avez plus de data.  Et quand vous avez les outils pour traiter cette data, vous pouvez les multiplier par 3 ou 4.

Quel est le but de cette conférence ?

E. C. : Tout d’abord montrer comment la data permet réellement d’aller plus loin dans la réflexion et dans de meilleurs achats. Ensuite, montrer que souvent les idées préconçues ne sont pas toujours les bonnes : avec le Cross-Device, on peut augmenter fortement les ventes sans augmenter ses budgets. Seront présents principalement des responsables, des directeurs marketing de l’écosystème automobile : nous allons leur fournir des informations qui leur seront précieuses.

C’est aussi une manière pour Rocket Fuel France  de remercier les constructeurs automobiles : non seulement en terme de revenus mais aussi, et plus particulièrement, sur l'opportunité qu’ils nous offrent tous les jours de pousser toujours plus loin la réflexion sur comment utiliser ces outils, cette data. C’est une manière de leur dire, vous nous avez aidés à faire tourner nos systèmes, grâce à votre argent mais aussi grâce au volume d’informations collectées via vos campagnes. Merci de nous avoir fait confiance, tout ce que nous pouvons vous redonner en termes de data, nous sommes  très heureux de le faire. Les grands acteurs de l’internet partagent peu leurs datas,  aujourd’hui Rocket Fuel est heureux de partager celles dont il dispose au sein de sa plate-forme. D’indiquer quelles sont les datas qui ont marché ou pas, rapport à un constructeur ou un pays en particulier.

La conférence aura lieu le 20 Octobre à l'Hôtel Marignan.

Plus d’informations : http://bit.ly/2dui4Tp

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.