bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
obama perche

Politique et réseaux sociaux

Le 19 juill. 2016

On l’a vu Outre-Atlantique, les politiques n’hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux pour se rapprocher de leur public. En France, on apprend de ces bonnes pratiques. La preuve avec NKM.

Primaires obligent, les candidats à la présidence doivent faire preuve d’inventivité pour séduire leur électorat. Et si certains ont tendance à l’oublier : oui, il faut aussi s’adresser aux jeunes.

77 %

77% d’entre eux s’informent sur les médias digitaux. Et qui dit digital, dit vidéo. Un format choisi par Nathalie Kosciusko-Morizet, pour adresser des sujets de fond mais aussi, pourquoi pas, faire preuve d’humour…

Ainsi, elle n’a pas hésité à compiler des extraits vidéo de ses concurrents pour faire sa promo. Improbable mais réussi, le résultat montre Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé et consorts louer les qualités de la candidate.

A noter que ce n’est pas la première fois que NKM s’approprie les codes du web. Elle avait notamment annoncé sa candidature en mettant en scène de vrais gens qui croient en son projet.

Des procédés qui ne sont pas sans rappeler ceux de ses confrères américains. Si l’on sait que le virulent Trump se fait une joie d’investir les media sociaux pour se payer ses concurrents, il ne faut pas oublier que ces derniers les manient aussi avec brio.

Ainsi, les partisans de Bernie Sanders n’avaient pas hésité à utiliser Tinder pour défendre leur candidat-chouchou.

De même, Hillary Clinton use habilement des réseaux pour tâcler allègrement ses opposants. Si son compte Facebook invite ses partisans à s’exprimer ou à signer des pétitions, son compte Instagram est riche de visuels et vidéos qui font passer le message très directement…

Remember: When @realDonaldTrump opens his mouth, our kids are listening.

Une vidéo publiée par Hillary Clinton (@hillaryclinton) le

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour