premium 1
premium 1 mobile
Une entreprise qui place l'innovation au service de l'eau

Surveiller les réseaux pour prévenir le gâchis d'eau potable

Le 11 sept. 2018

Comment se ménager une place face aux géants Suez et Veolia dans le domaine du traitement de l'eau ? En faisant valoir un positionnement différent, axé sur l'innovation et la responsabilité sociale et environnementale. C'est le pari lancé par le petit poucet du secteur, Derichebourg Environnement.

Derichebourg Environnement, qui se présente comme un « pionnier de l’économie circulaire »,  cherche à se diversifier dès 2012 en rachetant la startup Loïra.

Le traitement de l'eau vient ainsi étoffer sa gamme de services à destination des entreprises et des collectivités locales. Mais pas n’importe comment. Puisque les 3 brevets déposés en l’espace de 4 ans par cette PME de la région de Toulouse lui reviennent de droit.

Elle hérite donc non seulement d’un dispositif pour récupérer et réemployer les boues issues du processus d’épuration, mais aussi d’une technique d’élimination des xénobiotiques, ces composants chimiques présents dans les pesticides ou dans les médicaments, et qui résistent aux techniques d’épuration alors en vigueur.

Un démarrage fulgurant

Rapidement, la société commence à remporter des marchés publics pour la collecte et le traitement des eaux usées de plusieurs collectivités territoriales, et entame ainsi son changement d’échelle.

En Juin 2017, elle remporte son premier contrat de distribution d’eau potable auprès de la commune de Saint Leu sur l’île de La Réunion. Dans le cadre de ce contrat de 10 ans, Derichebourg Aqua s’engage à investir pour diminuer significativement le nombre de fuites qui grèvent le réseau de distribution qui s’étend sur 300 kilomètres.

 

En effet, les fuites seraient la première cause de gaspillage d’eau en France selon l’association 60 millions de consommateurs. 3.400 litres d'eau par jour, 430.000 piscines olympiques par an, selon cette étude publiée en mars 2014.

Dans certaines villes, près de la moitié de l’eau acheminée se perdrait en route à travers des fuites dans les canalisations. Pour y remédier, la filiale de Derichebourg Environnement souhaite donc, partout où elle le peut, truffer le réseau de capteurs pour les détecter et intervenir le cas échéant.

Une somme d'engagements

Au-delà de la prestation technique, la société indique vouloir mener un travail de sensibilisation de la population partout où elle s’implante, notamment sur les questions relatives à l’assainissement de l’eau. « C’est ainsi que nous allons développer une communication de proximité au service des habitants, accueillir des stagiaires ou encore pratiquer une politique d’insertion pour les ressortissants du territoire en dehors de l’emploi » s’engage Jacques Debuire, directeur du développement, cité dans un communiqué.

En mettant ainsi en avant ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale, Derichebourg ne se positionne pas seulement comme un opérateur du réseau de distribution et de traitement de l’eau mais comme un acteur à part entière du développement durable.

« Le développement urbain, la croissance démographique et les changements climatiques ont un impact sur les ressources disponibles dans le monde, notamment sur l’eau. Nous sommes de plus en plus nombreux à partager des ressources en eau qui, dans le même temps, se raréfient ». rappelle Thomas Derichebourg, président de Derichebourg Environnement

« Alors nos équipes proposent une optimisation de coûts liés aux réseaux d’eaux usées, garantissent la performance du réseau d’assainissement quelles que soient les conditions climatiques et surtout procurent un cadre de vie agréable aux administrés des communes qui nous font confiance ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.