habillage
premium1
premium1
actu_29112_vignette_alaune

Le premier brouillon pour sauver la planète vu par le web social

Le 7 déc. 2015

L’analyse de la conversation autour du sujet de l’accord provisoire, étape pourtant clé du sommet climatique, révèle une mobilisation plus sporadique des activistes et des ONGs, qui cèdent la priorité aux acteurs institutionnels.

Samedi 5 décembre, les négociateurs des 195 pays ont effectué le passage de relais auprès de leurs ministres respectifs en leur remettant une ébauche de 21 pages en vue d’un accord pour le climat.

Sur cet enjeu plus complexe, les acteurs institutionnels reprennent la main: diplomates, organisations internationales et grands médias retrouvent leur autorité et dominent la diffusion des messages. 

Les 13 800 post générés sur ce thème atteignent une audience très large de 22,4 millions de personnes. Si l’agenda est donc dominé par les « installés » de la conversation sur le climat, ils parviennent à séduire un nombre très large d’internautes autour du projet d’accord.

Les vieux médias reprennent aussi un peu leurs droits. Sur ce thème, les plateformes mobilisées sont plus variées même si Twitter reste dominante avec 78% de la conversation générée, contre 13 % pour les sites et blogs et 8 % pour les médias online. 

La culture social media serait-elle mise en difficulté quand les choses deviennent sérieuses ? Pas si sûr ! Les tweets les plus engageants sont justement ceux qui... ouvrent l'accès au document de négociation, rendu transparent online

Si les institutions internationales se font clairement entendre, c'est peut-être avant tout qu'elles ont réussi leur digitalisation, avec des pratiques nouvelles d'information et des dirigeants actifs sur les réseaux sociaux, à l'image de la très populaire Secrétaire Exécutive du CCNUCC, Christiana Figueres (près de 5 000 tweets et 76 000 followers), ou d'Helen Clark, l’administratrice du Programme des Nations Unies pour le Développement (plus de 28 000 abonnés et 106 000 followers). 

 

TBWACORPORATE & Linkfluence

Mélanie Roosen - Le 7 déc. 2015
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.