Portrait de femme

Romane Mugnier

Après une prépa lettres et un master de journalisme en médias numériques à Metz, Romane débute sa carrière à la Chaîne l’Équipe et chez Usbek & Rica. Elle travaille ensuite en tant que journaliste pigiste (Terra Incognita, Futura, France TV) puis rejoint la rédaction de L'ADN en janvier 2022, ou elle est en charge des podcasts et des vidéos.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. Anonyme dit :

    Bonjour, pour info un commentaire que j'ai laissé sur facebook suite à l'interview d'Aurore Stephant lors de l'édition 2022 de L'USI. Cordialement, MB

    "Sa dialectique repose en fait sur la distinction capitale à faire entre fausse et vraie écologie. Elle devrait s'appuyer sur cette distinction par un tableau en deux colonnes différenciant l'une de l'autre. Pour ce qui est du changement climatique, au tout début de son intervention, elle se fourvoie dans les grandes largeurs. Cf nouveau-monde.ca rubrique "dossiers" (en haut à gauche) sous dossier "climat" et cf aussi sur google : "verte est l'arnaque nouveau-monde". Je renvoie, en guise de démonstration, à "l'affaire du siècle" organisée par des groupes extrémistes verts (en fait, un vrai casse du siècle !) qui a conduit à faire condamner la France à 10 millions d'euros (payés par nous les contribuables!) pour engraisser les activistes verts. Franchement cet argent ne pouvait-il pas servir à d'autres causes qu'à une prétendue inaction climatique ? et que veut dire cette marche du 18 octobre 2022 de la NUPES contre la vie chère... ET... l'inaction climatique ? On voit qu'il s'agit, par un moyen aussi vil qu'hypocrite (du "en même temps") à tendre une carotte envers ceux qui connaissent des fins de mois difficiles (marche contre la vie chère) pour les convaincre de défiler en grossissant les rangs de verts hypocrites et opportunistes (d'où, après avoir grignoté la carotte, le gros coup de bâton qui se profile derrière la "marche contre l'inaction climatique"). Cette marche prétendument organisée pour la liberté des peuples, va accentuer au contraire leur oppression au nom du climat. Honte à ces verts sans foi ni loi, qui n'ont par ailleurs, aucune représentativité (même pas 5% aux présidentielles). Quelle forfaiture immonde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

premium2