Portrait d'Antoine Mahy, Directeur associé chez Kéa Tilt

Antoine Mahy
© D.R.

Antoine Mahy est membre de L’ADN Le Shift, le collectif du media L'ADN, son prolongement humain.

L'ADN Le Shift est né de la volonté de vous inviter à vivre ce que nous vivons en tant que média.

 

Qui êtes-vous ? Quelques mots sur votre parcours

A.M. : Ma vie a « shifté ». D’abord tournée vers une forme de cursus honorum (HEC, The Coca-Cola Company, officier de Marine), ma seconde vie a démarré par un virage « Innovation that matters » : incubation de startups entre Boston et Paris (ex packaging comestible), puis conseil en raison d’être et d’agir (Kea/Ocytocin), speaker TedX, conseiller prud’hommal (Commerce), attention aux autres (maître Reiki). Parce que comme dit Francis Blanche : « Mieux vaut penser le changement que changer le pansement ».

 

3 dates qui ont provoqué votre déclic climatique ?

A.M. :

-La sidération du retour à la mer de glace 20 ans après pour découvrir la fonte dramatique du glacier d’Argentières.

-La quasi-disparition des oursins qui peuplaient les fonds des criques où je nageais près du Cap Sicié.

-Tous ces quartiers urbains que le chant des oiseaux n’égaie plus.

 

 

Les 3 romans, essais, bd, film, série, documentaires… qui vous ont retourné ?

A.M. :

  1. La servante écarlate, Margaret Atwood : pour les écueils à éviter quand on veut changer le monde
  2. La possibilité d’une île, Michel Houellebecq : pour ce que peut devenir un monde où l’homme s’est transcendé
  3. Croire aux  fauves, Nastassja Martin : pour ce lien extra-ordinaire qui peut nous relier à la Nature

 

L'engagement que vous avez réussi à tenir ?

A.M. : Ecrire un roman monde sous la douce férule de Philippe Djian.

 

La résolution que vous avez du mal à mettre en place (mais vous ne désespérez pas) ?

A.M. : Vivre pleinement la vie en abondance.

 

Vos 3 secrets pour soigner votre solastalgie ?

A.M. : -Tailler les rosiers dans le jardin

-Marcher plutôt que rouler

-Ne plus boire d’eau en bouteilles plastiques

La solution ou la personnalité qui vous a le plus inspirée…

A.M. : Benjamin Zander, chef du Boston Philharmonic Orchestra, pour sa capacité inouïe à faire le pari de la confiance et ouvrir L’art des possibilités.

 

Vos raisons d'espérer ?

A.M. : La foi dans La petite espérance (comme le poète éponyme de Péguy) parce que c’est elle qui nous anime.

 

Vos projets pour ces prochaines années ?

A.M. : Agir et faire agir en contribuant à déciller notre société

 

Si vous deviez résumer votre raison d’être ?

A.M. : Explorer plus avant pour partager plus fort.

 

Vivez des expériences imaginées par L’ADN, et construisez votre réseau d’acteurs du changement.
Vous souhaitez rejoindre le collectif L’ADN Le Shift ?
Découvrez le programme de l’année et écrivez-nous ici pour nous faire parvenir votre candidature !

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.