habillage
premium 1
premium1
Jean Charles de Castelbajac culture live

JCDC : réinventer la mode éco-responsable

L'ADN
Le 6 juill. 2017

Jean-Charles de Castelbajac présente sa nouvelle exposition « 40 Passages », les dessins et collages d’une collection de mode onirique et utopique à la Mannerheim Gallery. Olivia Mauriac réalise une interview du créateur.

Pouvez-vous nous dire ce qui vous a orienté vers la création ?

La résistance, les hasards de la vie, les fêlures, la solitude et la pension pendant onze ans. Tous ces instants où j'avais besoin de transformer. J'étais loin de mes parents, il n'y avait pas de filles et des prêtres plutôt psychorigides. Tout ça a révélé en moi sans que je m'en rende compte un grand rêveur, quelqu'un qui utilisait l'improvisation, l'installation, la collecte de souvenirs et l'imaginaire comme des dinkys orange sur la mer déchaînée...
Rose poussiere Jean-Charles de Castelbajac

Parlez-nous de votre exposition "40 PASSAGES"...

J'ai voulu dessiné une collection utopique sans aucune notion commerciale et avec l'infinie liberté que j'avais dans les années 80. C'est une collection qui parle de notre vie, notre quotidien, nos inquiétudes et notre insouciance... On y trouve un gilet pare-balles et des vêtements gonflables qui évoquent la Méditerranée... Et puis j'ai eu envie d'inverser l'ordre établi en invitant les gens à se promener le long des modèles plutôt que ce soit les modèles qui défilent... Mozart disait "De la contrainte acceptée naît la liberté", il y avait un peu cette idée de la transformation de la contrainte. Mon travail est né du manque de liberté, de moyens, d'éléments. Je pense que c'est là qu'il a pris sa force. Même dans mon exposition, mes collages sont faits avec des éléments extrêmement humbles du quotidien qu'il s'agisse d'étiquettes, d'affiches dans la rue, d'un galet ou d'un morceau de bois...
Rendez vous avec Raoul Jean-Charles de Castelbajac

Comment imaginez-vous le vêtement du futur ?

Cette idée d'appliquer la technologie, de faire progresser le vêtement et d'en faire quelque chose d'ultra visionnaire et fonctionnel n'est pas quelque chose qui m'intéresse. En fait plus j'avance dans la vie, plus j'ai le sentiment d'être attaché à des choses dont le fonctionnement est très primaire comme un arc et une flèche. C'est un territoire qui n'est pas le mien, ce qui me passionne aujourd'hui ça serait de réinventer une dimension écologique parce que tout ce que je vois aujourd'hui dans le recyclage et le bio est d'une grande laideur en général. D'un côté, il y a cette grande urgence sociétale et de l'autre, aucune application esthétique. Il faut rendre le biodégradable, biodésirable...
Portrait Masterclass Jean-Charles de Castelbajac
CultureSecrets vous convie à une rencontre en privé avec Jean-Charles de Castelbajac autour de son exposition " 40 passages " et d'une performance exclusive à la Mannerheim Gallery le 12 juillet.


Chaque mois CultureSecrets vous donne accès à une sélection d’événements insolites et prestigieux, coupe-files, visites privées, places de théâtre, concerts, vernissages ou rencontres d’artistes dans des lieux d’exception… S’abonner ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.