premium1
premium1
actu_1239_vignette

Tati // 6 : AM

Le 22 oct. 2009

Tati revient en innovant avec 6 : AM (Groupe FullSIX).
Silencieuse depuis plusieurs années, la marque Tati se relance cet automne à travers une campagne digitale de masse. Afin de sortir de la problématique exclusive des « petits prix » et faire revenir chez Tati des cibles cherchant le meilleur compromis « mode - déco » / qualité / prix, le nouveau management d'Agora (Tati, Fabio Lucci, Giga Store) s'est adressé à 6 : AM, agence média du groupe FullSIX.

 

Pour atteindre ces objectifs, 6 : AM a déployé

- Une nouvelle signature: «Ce que vous avez vu ailleurs, venez l'acheter au prix Tati»
Une quinzaine de spots permettant de capitaliser sur la variété de l'offre Tati et des capacités de ciblage comportemental et de re-targeting de l'@lternative TV
Une campagne de diffusion de ces spots via @lternative TV.

 

Anne Sophie Cruque Merlhe, Directrice Générale Adjointe de 6:AM : «  A travers l'@lternative TV, Tati a pu bénéficier de plus de 640 GRP géolocalisés à un coût extrêmement compétitif. Sur la vague de fin septembre, nous avons délivré en moins de 2 semaines plus 100 millions de contacts vidéos ciblés sur 11 millions de consommatrices dans les zones Tati et pour un coût net inférieur à 350€ par GRP.»

 

Emmanuel Deroude, Directeur Général d'Agora : «  Pour accompagner la refonte en profondeur de notre offre, nous avions besoin de mettre en œuvre une communication de masse très qualitative, mais aussi performante et très ciblée, qui s'inscrive en synergie avec le travail de notre agence de marketing opérationnel DODEKA. Nous n'aurions jamais crû que la video sur Internet serait la solution, mais dès notre premier test, nous avons ressenti un impact significatif sur les ventes. Lors de la seconde vague de campagne, nous avons vécu une augmentation du trafic en magasin supérieure à 30% ! ».

 

En effet, avec la montée en puissance des audiences digitales et de la vidéo en ligne, 6 : AM a construit pour ses clients une offre spécifique (@lternative TV) pouvant atteindre des niveaux de GRP équivalents à ceux de la télévision, mais avec un cout divisé par deux.

 

Anne Sophie Cruque Merlhe : «  Notre démarche est fondamentalement simple : l'impact de la pub vidéo en ligne est plus qualitatif que celui de la pub TV, les audiences sont comparables ou supérieures et le coût au GRP est au moins 50% inférieur. De plus, la possibilité de géolocaliser et de servir des formats créatifs différents amène une efficacité significativement supérieure. »

 

Emmanuel Deroude : « Au-delà des bonnes performances commerciales de la campagne nous avons étudié l'impact de la campagne sur notre cœur de cible. Les résultats sont étonnants, notamment au niveau du changement de perception de la marque et des intentions d'achat. Nous avons acquis la conviction que ce type de campagnes travaille à la fois le résultat immédiat et les performances futures. »

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.