SNBG // CLTG

La SNBG (Société Nouvelle des Boissons Gazeuses), acteur historique du marché de la boisson en Tunisie, fait appel à l'expertise de l'agence française CLTG pour la refonte de ses produits.
C'est dans le cadre du rachat de la SNBG par les Brasseries Heineken que l'agence de design CLTG a été missionnée pour le repositionnement de ses quatre marques locales de jus de fruits (Tropico, Raoua, Diva et Oh ! ) et de ses deux marques de boissons gazeuses (Viva et Florida).

 

Parce que la Tunisie est un gros producteur d'oranges, le pays est avant tout un grand consommateur de jus de fruits frais. Fortement ancré dans les habitudes de consommation locales, le jus de fruits est également la boisson de réception par excellence. Si l'on prend en compte l'élévation globale du niveau de vie et la présence des grandes marques mondiales, les habitudes de consommation évoluent et conduisent les tunisiens à préférer de plus en plus les jus conditionnés au jus de fruits frais. Quand aux boissons gazeuses, elles restent un produit de consommation courante, dans un marché rendu très concurrentiel par la présence des grands acteurs mondiaux du soft drink.

 

C'est dans ce contexte que la SNBG s'est adressée à CLTG. Elle cherchait une agence qualifiée dans l'univers du packaging pour faire face à des concurrents internationaux de plus en plus offensifs : cette agence devait être capable d'appréhender et d'intégrer parfaitement les sensibilités locales tout en mettant en œuvre son expérience acquise à l'international pour apporter une réponse packaging extrêmement compétitive.

 

L'agence s'est appuyée sur la réalité locale en la valorisant pour faire jeu égal avec les concurrents internationaux. Tout en respectant les points positifs de l'héritage de chaque marque, CLTG a développé pour chacune d'entre elles des approches spécifiques afin de permettre à chaque tunisien de renouer avec l'histoire de son pays et son patrimoine agroalimentaire, et ainsi de redonner toute sa légitimité à la consommation de la marque locale par rapport aux marques internationales. Un soin tout particulier a été apporté à la cohérence du traitement graphique des logotypes marques, qui s'expriment toutes sous deux formes : en calligraphie arabe et en caractères romains.

 

Déjà les premiers résultats se font sentir, avec des chiffres en croissance de l'ordre de 8 à 15% pour les quatre marques déjà relancées sur le marché, avec des retours distribution et consommateurs très positifs. Le lancement des deux dernières marques est prévu au cours du premier trimestre 2010.

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.