habillage
premium1
premium1

BforBank // Carat France / Isobar La Chose / Leg

Le 9 oct. 2009

BforBank lance son site et sa campagne de publicité pluri-média.
BforBank, la première banque privée 100% en ligne, lance aujourd'hui son site Internet : www.bforbank.com. Le site a été conçu par l'agence La Chose et réalisé par la SSII Steria. Il permet à l'internaute de s'informer sur la gestion de patrimoine, de souscrire et de gérer ses produits d'épargne en ligne. BforBank débute également sa campagne de publicité qui dévoile une toute nouvelle typologie de banquiers, imaginée et réalisée par l'agence Leg et reposant sur un plan média orchestré par Carat France et Isobar.

 

Un site intuitif, conçu pour répondre aux besoins de l'internaute
BforBank lance un site innovant conçu par l'agence La Chose qui a également développé la charte graphique et la plateforme de marque de la nouvelle entité du Crédit Agricole.
Pour son lancement, BforBank a opté pour une campagne de communication pluri-média TV, presse et Internet réalisée par l'agence Leg (groupe Havas). La campagne montre de façon simple et directe l'originalité de l'offre BforBank : permettre au client de reprendre le pouvoir sur son argent et de l'inciter à devenir lui-même son propre banquier.
Son ambition : conquérir une nouvelle clientèle d'épargnants exigeants et autonomes, prêts à s'investir personnellement pour faire fructifier leur patrimoine.
Les achats média ont été réalisés par Carat France et Isobar, agences média du groupe Crédit Agricole.

 

« Mon banquier, c'est moi »
En télévision, la campagne s'articule autour de quatre spots (2x30'' et 2x20'') produits par Big et réalisés par Jérôme Salle (Anthony Zimmer, Largo Winch). A travers ces films, esthétiques en noir & blanc et emprunts d'un univers cinématographique, le narrateur nous parle de son banquier. out au long du discours, le banquier et la banquière restent de dos, énigmatiques. Jusqu'à la chute, qui révèle que le narrateur (le client) et le personnage (le banquier) ne font qu'un. Les films concluent ainsi par « Parce que mon banquier, c'est moi. »

La mise en scène cinématographique à la limite du thriller permet de capter l'attention sur ces banquiers un peu particuliers. Le message encourage chacun à prendre son argent en main, à devenir son propre banquier.

Ces spots seront diffusés durant 8 semaines sur 26 chaînes des réseaux hertziens, TNT, et Cabsat.

Reprenant le même principe créatif que les films TV, une dizaine d'annonces presse mettent en scène des portraits noir & blanc d'hommes et de femmes devenus eux aussi leurs propres banquiers. Shootés par le photographe anglais Paul Wetherell (agence Map), ces portraits d'avocate, d'architecte, d'ingénieur ou encore d'entrepreneur finissent de nous convaincre que dans la vie, comme dans le domaine bancaire, on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Une campagne web sur des sites en affinité avec la cible complètera le dispositif avec des formats video ou rich media tels que des livesquares, des arches ou autres bannières flash. Des opérations spéciales sont également prévues pour renforcer l'impact sur Internet.

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour