Pas de solitude dans une France fraternelle