habillage
premium1
premium1
Ils font Shifter l'époque
Arnaud Pagès - Le 9 févr. 2021
Portrait de Karine Tisserand
© DR

Portrait de Karine Tisserand, directrice générale du Club des Annonceurs

Diplômée de l'ESSEC Business School en management, Karine Tisserand a débuté sa carrière dans le secteur de la publicité, notamment chez Young & Rubicam et chez Publicis Conseils, avant de devenir responsable communication pour plusieurs grandes banques, la BPCE, HSBC France et LCL. En 2018, elle est nommée Directrice Générale du Club des Annonceurs qui regroupe 170 marques. Aujourd'hui, elle entend faire bouger les lignes et accélérer la transition écologique en mobilisant publicitaires, créatifs et communicants.

L’ADN Le Shift est né d’une volonté de vous inviter à vivre ce que nous vivons en tant que média : vous connecter à ces pôles d’énergie de l’époque, initier les rencontres, faire naître d’authentiques conversations, et créer des relations durables. Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire mondiale, nous avons besoin plus que jamais de créer du lien, de nous rencontrer et de vous présenter celles et ceux qui pensent et font le monde de demain. C’est pour cette raison que nous avons souhaité publier les portraits des membres de L’ADN Le Shift. Un portrait, une rencontre.

 

Quelle est votre vision du changement ?

Karine Tisserand : Le changement impose un retour à l'essentiel, à l'humain et à l'organique. Avant la crise, la course contre la montre, boostée par l'accélération digitale, était la règle. Le temps disponible était devenu ultra occupé à chaque instant. Cela apportait beaucoup de stress et de pression au sein des entreprises, comme au sein des foyers. Les 15 dernières années nous ont fait perdre la valeur des choses. La crise actuelle permet de changer les priorités et de construire de nouvelles fondations. Elle recentre l'attention sur des choses plus essentielles et sur le monde que nous avons collectivement envie de bâtir pour demain. J'ai espoir dans l'impact positif de ces changements, même si la route va être longue. Il faut faire tomber les anciens carcans et les vieilles habitudes. Il faut prioriser l'humain, le lien social, la frugalité et le retour à l'organique.

 

Comment participez-vous à ce changement?

K.T. : Au sein du Club des Annonceurs, la crise nous a permis de réaffirmer notre raison d'être, à savoir l'entraide, le partage et l'accompagnement. Notre communauté a été extrêmement soudée, active et dynamique. Nous avons accompagné nos membres et les avons aidé à y voir plus clair, en nous appuyant sur des valeurs humaines et relationnelles fortes. A titre personnel, je me suis questionnée sur ce que j'avais envie de faire. Peu à peu, je suis passée en mode slow life alors que j'ai toujours été hyperactive. Pour moi comme pour beaucoup de gens, la révision des priorités au niveau professionnel s'est faite également au niveau personnel. C'est plutôt une bonne chose. C'est assez salutaire.

 

De plus en plus, la narration est vue comme un moyen d'accélérer la transition écologique. Comment les annonceurs s'emparent-ils de cet enjeu ?

K.T. : Chez les annonceurs, les directions et les départements qui travaillent sur le développement durable sont en train de monter en puissance. Ils veulent y voir plus clair sur la situation actuelle et concevoir des stratégies durables qui prennent en compte les réglementations environnementales. Ils veulent avoir un engagement réel. La publicité a toujours suivi l'ère du temps. Elle s'est toujours adaptée au changement car elle se nourrit des grandes évolutions sociétales. Depuis toujours, le planning stratégique a pour mission de prendre le pouls du consommateur et de connaître en permanence ses aspirations. C'est un outil qui, dans son fonctionnement et ses objectifs, est presque sociologique. A ce titre, la publicité et la communication ont un rôle clé à jouer dans la transition, à la fois énergétique, écologique et sociale, qu'il est devenu nécessaire de mener. Ce sont des leviers pertinents pour aider à faire bouger les lignes car ils ont la possibilité d'influencer les comportements.

 

Votre grand projet en 2021 ?

K.T. : Il y en a plusieurs. Nous allons créer un « Tank Corporate & RSE » à l’intérieur de notre Think Tank global qui rassemblera les directeurs du développement durable de notre communauté d'adhérents. L'idée est qu'ils puissent être connectés entre eux, pour s'entraider et partager les bonnes pratiques, avec 2 grands rendez-vous pour révéler leur « pensée collective » utile à leurs pairs. C’est un réel atout complémentaire pour faire avancer la transition écologique dans notre industrie. Nous allons bien entendu sortir aussi le nouveau volet de notre étude The Brand immersion 2021 pour identifier les grandes tendances actuelles, dans un travail prospectif et quantitatif en collaboration avec Kantar... Et cette année, nous souhaitons également faire la part belle à la créativité publicitaire avec un événement en propre. Notre but reste de toujours de mieux accompagner les dirigeants de marques.

 

Karine Tisserand est membre de L’ADN Le Shift.
Vivez des expériences imaginées par L’ADN, et construisez votre réseau d’acteurs du changement.
Vous êtes l'un d'entre eux et souhaitez rejoindre le collectif ?
Découvrez le programme de l’année et écrivez-nous ici pour nous faire parvenir votre candidature !

Arnaud Pagès - Le 9 févr. 2021
À lire aussi
premium 2