habillage
actu_29066_vignette_alaune

SNCF embarque cinq photographes

Le 4 déc. 2015

À l’occasion de son concours photo #Frenchkiss destiné au grand public, SNCF a donné carte blanche à cinq photographes de renom sur le thème du baiser.

De l’Ile-de-France à la Côte Bleue, les photographes ont parcouru la France pour capturer l'émotion au moment du départ et des retrouvailles sur les quais de gare. Une trentaine d’œuvres seront exposées à la galerie Polka du 15 au 19 décembre prochains.

Chaque photographe a estampillé de sa griffe, et sorti du temps à sa façon, les sensations que tout un chacun a déjà pu éprouver sur un quai de gare. Des techniques, des lieux, des choix différents de prises de vue offrent ainsi au regard une diversité d’interprétation du baiser.

 

+       Ronan Guillou s’est baladé sur le parcours du train de la côte Bleue, qui longe les criques et calanques aux abords de la Cité Phocéenne, entre lauriers-roses et chant des cigales.

+       Valérie Archeno a voulu faire de la mise en scène, utiliser de la lumière artificielle. Habituée aux corps, elle a mis l’accent sur les gestes, les regards, en optant pour des focus sur les couples.

+       William Daniels, plus habitué à la Centrafrique qu’aux gares de province, a travaillé à la manière d’un reporter. Il cherchait à tout prix des lieux assez excentrés pour que départs et arrivées aient une signification visuelle particulière.

+       Matthieu Raffard a, lui, tenté d’insérer l’adolescence et les banlieues dans son prisme de travail. L’artiste trouve que, pour ceux qui se déplacent « à grands coups de train », « les gares peuvent être des lieux neutres entre la famille et l’institution scolaire ».

+       Patrick Messina a fait appel à sept danseurs du conservatoire de Paris qu’il a fait jouer et sauter en l’air sur des quais.

L'ADN - Le 4 déc. 2015
premium2
premium2