habillage
actu_28120_vignette_alaune

La communication publique s'engage

Le 9 oct. 2015

L’Association Communication publique publie son Manifeste pour dénoncer les dérives des communications court-termistes et sans vision et affirmer son engagement à faire de la communication un réel levier d’efficacité des politiques publiques.

Les résultats du dernier baromètre 2015 de la confiance dans la parole publique ont démontré combien la défiance envers les institutions était réelle et persistante.

L’Association Communication publique considère que, si les communicants ont une part de responsabilité dans cette situation, ils ont également des convictions et des propositions à défendre pour que la communication publique remplisse ses missions au service de l’intérêt général.

En effet, soutenir une politique publique, ce n’est ni monter un « coup de com », ni jouer au spin doctor ou au gourou, encore moins manipuler l’opinion.

Pour Isabelle Jourdan, présidente de Communication publique, « c’est le moment de réagir. Les communicants publics sont nombreux à défendre une communication publique porteuse de sens et à refuser les coups de com’ sans lendemain. »

Avec ce manifeste, les 300 directrices et directeurs de la communication d’institutions publiques revendiquent une parole juste, sincère, porteuse de sens et de cohérence, la seule qui soit audible. C’est le sens de leur action.

Pour être utile et efficace, la communication publique doit reposer sur :

1.La prise en compte de la communication dès la conception des politiques publiques pour qu’elle contribue à produire les effets recherchés ; la communication est une dimension essentielle de l’action publique

2.La relation permanente avec la société et les publics pour permettre aux institutions publiques de bien exercer leur mission au bénéfice de l’intérêt général

3.La sincérité portée par l’écoute des publics, la pédagogie, la clarté et l’accessibilité des

contenus, la cohérence des actions ; les décisions doivent être comprises par ceux auxquels elles s’appliquent

4.L’évaluation en continu des actions dans un souci de bonne gestion de l’argent public.

La publication de ce manifeste répond aux attentes de nombreux communicants qui disposent ainsi  d’un texte opposable, sur lequel ils peuvent s’appuyer dans leur vie professionnelle.

Dans le prolongement de ce Manifeste, Communication publique organise les premiers « Entretiens de Communication publique », en mars 2016 rassemblant les décideurs pour promouvoir de nouvelles pratiques porteuses de cette exigence.

L'ADN - Le 9 oct. 2015