habillage
actu_32128_vignette

AOL présente Partner Studio

Le 2 juin 2016

Quand on a la techno et l’expertise pour répondre à un besoin, on se lance. Dans le cadre du iMedia Brand Summit, AOL a présenté son Partner Studio.

Depuis l’arrivée de Tim Armstrong à la tête d’AOL, l’entreprise se diversifie selon deux axes forts : code, et culture. Avec des titres référents (Le Huffington Post, TechCrunch…) et une logique d’acquisition, AOL veut se proposer comme une alternative ouverte dans l’univers média et technologique global. Le marché change et évolue : l’objectif est aujourd’hui de mettre les outils d’AOL au service de la donnée. « Nous avons rédigé un manifeste, qui prône des plateformes ouvertes. Nous sommes persuadés que le cloisonnement nuit aux marques, cette ouverture représente l’avenir », explique Erik-Marie Bion, General Manager. En ce sens, les expertises doivent communiquer pour enrichir au mieux l’expérience de la marque.

Ainsi, les équipes ont créé le Partner Studio by AOL. Ouvert, opérationnel, et officiel depuis jeudi, sa mission est de créer un contenu de marque basé sur la technologie. « Nous maîtrisons l’ensemble de la chaîne de valeur : conception, production, et distribution », explique Rémi Banel, Directeur des Opérations Spéciales. « Nous réunissons les bonnes personnes pour raconter les bonnes histoires. Nous avons les insights nécessaires et une fine connaissance des audiences ». Le savoir-faire des équipes se traduit dans un contenu destiné à être diffusé. « Aujourd’hui, nous pouvons distribuer le contenu de manière intelligente en programmatique, ou de manière native sur nos AOL ou MSN par exemple ».

La collaboration avec Magnum est la première du genre. « La marque a une copy TV puissance, avec un vrai univers. Ils nous ont approchés pour que l’on reproduise ça sur le digital, afin de rendre le contenu intelligible auprès de chaque audience ». Le résultat, c’est une vidéo interactive et une couche de profiling. Sur le site de Magnum, les utilisateurs peuvent retrouver l’univers du spot, prendre des selfies, répondre à des quizz… Le tout dans un souci d’engagement global. « Une demande peut émaner de la France et se décliner à l’étranger : l’important, c’est de toucher les consommateurs, qui sont partout sur le digital ».

Pour Erik-Marie Bion, ce qui légitime AOL dans cette position, c’est sa capacité aussi bien à produire qu’à diffuser, et ce à grande échelle. « La demande existe du côté des annonceurs ; ils veulent une équipe qui puisse gérer l’ensemble de ces problématiques ». Partner Studio pourrait bien n’être qu’une première étape dans cette logique de diversification, toujours dans une optique d’ouverture. « Nous trouverons toujours des solutions pour nos clients, qu’elles soient technologiques ou qu’il s’agisse de contenu. A terme, pour engager l’audience et créer de réelles interactions, il faudra faire du sur-mesure. Il faut créer des expériences interactives, avec une distribution intelligente où la création s’adapte à la data ».

Affaire à suivre.  

Adrien de Blanzy - Le 2 juin 2016
premium2
premium2