habillage
DIY de cadeaux de Noël
© ArtistGNDphotography via gettyiamges

Une résolution européenne pour réformer l’économie du jetable

Le 17 déc. 2020

Votée le 25 novembre, cette résolution devrait permettre à l’UE de créer, avec les entreprises, un cadre sur la durée de vie des produits. L’objectif est de tendre vers une économie circulaire et de lutter contre le gaspillage.

Ce rapport fixe des exigences en matière d’informations fournies aux consommateurs, notamment sur la "réparabilité" des produits. D’autant plus qu’une partie encore trop importante des industriels conçoit des produits non durables, se moquant au passage des conséquences sur l’environnement. Cette transition progressive, mais irréversible, vers un système économique durable est un élément indispensable de la nouvelle stratégie industrielle de l’UE.

Un système de score et d’étiquetage standardisé

Les fabricants devront informer les consommateurs via un système de score et d’étiquetage en spécifiant la durée de vie du produit en années ou en nombre de cycles. Un droit à la réparation entrera également en vigueur qui se matérialisera par un score, accompagné du prix des pièces détachées au moment de l’achat, des délais de livraison et de réparation approximatifs recommandés, ainsi que des informations sur les services de réparation et d’entretien, le cas échéant. Aussi, pour lutter contre la publicité mensongère, le rapport souligne que la notion de durée de vie du produit doit converger avec la durée garantie et les allégations environnementales devront être justifiées.

Lutter contre la pollution numérique

De plus, le rapport s’intéresse également à l’impact des logiciels et services web sur l’environnement. Si l’on se concentre sur l’Hexagone, 10% de l’électricité produite sont consommés uniquement par des datacenters. Leur consommation représente autant qu’une ville de 50 000 habitants. Et 40% de cette consommation électrique est utilisée uniquement pour les refroidir. Le texte vise donc à rendre optionnelles et réversibles les mises à jour sans rapport avec la sécurité, informer sur leur durée garantie, et surveiller les plateformes de vente en ligne – les produits vendus étant trop fréquemment non conformes aux exigences de l’UE.

Vous souhaitez accéder à tous les décideurs ?
L'ADN, c'est aussi L'ADN DATA : un accès en temps réel à toutes les informations sur les 5500 premiers annonceurs.
Avec Doc Marketing
C'est par ici
Anaïs Farrugia - Le 17 déc. 2020
À lire aussi
premium 2
premium 2