habillage
Une kenyane avec une brique dans la main
© Gjenge Makers

Kenya : une entreprise recycle le plastique en briques 5 fois plus solides que le béton

Le 11 févr. 2021

Près de 500 tonnes de déchets plastique sont rejetés chaque jour au Kenya. Pour pallier ce phénomène, une jeune entreprise prend le mal à la racine et récupère gratuitement le plastique pour le transformer en matériau de construction.

Avec sa société Gjenge Makers, Nzambi Matee, âgée de 29 ans, a même attiré l’attention du programme sur l’environnement de l’ONU. L’entrepreneuse basée à Nairobi a créé une solution concrète pour pallier le problème de la pollution plastique dans la capitale kenyane. Un problème mondial qu’elle a réussi à solutionner au niveau local.

Pallier les problèmes liés aux déchets plastique

En effet, la pollution plastique gangrène tout le continent africain, le tri sélectif n’étant pas encore entré dans les mœurs. À Nairobi, 500 tonnes de plastiques sont jetées chaque jour et seule une infime proportion est recyclée. Une des grandes raisons vient du fait que les entreprises qui veulent recycler doivent payer pour se débarrasser des déchets plastiques encombrants.

Ainsi, la fondatrice de Gjenge Makers récupère gratuitement le plastique et l’insère dans trois machines conçues pour le transformer en brique. Chaque jour, 1500 briques sortent de cette usine innovante où 110 personnes travaillent désormais. L’entreprise a déjà réussi à recycler 20 tonnes de déchets plastiques. Vendues un peu plus de 6 euros le m2, les briques de la société seraient 5 fois plus résistantes que le béton.

Nzambi Matee a d'ailleurs remporté le prix des Jeunes Champions de la Terre décerné en 2020 par l'ONU.

Anaïs Farrugia - Le 11 févr. 2021
À lire aussi
premium 2