habillage
« agir pour le vivant »
© Agir pour le vivant

La deuxième édition du festival engagé « Agir pour le vivant » à Arles

Le 5 juill. 2021

Une deuxième édition du festival « Agir pour le vivant », à l'initiative d’Actes Sud et de Comuna, en collaboration avec la Fondation Luma, se déroulera du dimanche 22 au dimanche 29 août 2021 au sein de différents lieux : la Chapelle du Méjan, le Théâtre Antique, la Croisière, l’Université Domaine du possible et Place Nina Berberova, la Fondation Luma.
 

Un évènement pour penser le vivant, comprendre et agir

Pendant une semaine, « Agir pour le vivant » proposera d’approfondir les thématiques de la première édition et de s'intéresser à de nouvelles réflexions, nécessaires et plus que jamais actuelles pour tenter d’agir pour le vivant : vivre ensemble et prendre en compte la multiplicité des mondes, construire l’économie du vivant, ériger un nouvel humanisme, réformer l’éducation pour préparer à la vie, s’armer du langage pour résister, faire droit aux vivants et créer les conditions d’une nouvelle Europe.

A la croisée des formes et des disciplines, scientifiques, auteur.e.s, artistes, militant.e.s seront à nouveau convié.e.s pour partager leurs réflexions et prendre le temps de repenser la place de chacun parmi les vivants afin d'agir collectivement de manière constructive.

Parmi les grandes évolutions, les temps participatifs entre intervenants et le public seront amplifiés en proposant notamment des ateliers en pleine nature. Tout en gardant le Méjan comme cœur, la richesse du vivant dans le territoire et des parcs naturels en associant les structures locales seront également explorés au travers d'un travail pour rappeler l’importance des fleuves nourriciers, dont le Rhône pour le Pays d’Arles.

Lors de cette semaines, les intervenants s'intéresseront en filigrane à ce que ressemblerait un territoire vivant, hospitalier et généreux. Alors que le monde est entièrement à repenser ils tenteront d’identifier et de tisser de nouvelles dynamiques au sein des territoires, du pays d’Arles, et questionneront le chemin de la résilience et de la régénération au travers du rôle des entreprises et des acteurs économiques dans les bassins territoriaux mais également que les collectivités locales qui peuvent se transformer en institution du vivant en collaboration avec toute la population.

Cliquez sur le lien pour découvrir d'avantage d'informations sur le programme.

Léa Boulay - Le 5 juill. 2021
À lire aussi
premium2
premium2