habillage
Jeunes femmes en train de rire
© StockSnap - Pixabay

Yubo, la plateforme sociale, annonce son expansion à l’international

Le 30 sept. 2020

Avec 8,5 millions de nouveaux utilisateurs depuis janvier 2020 et l’ouverture de sièges sociaux aux États-Unis et au Royaume-Uni, Yubo part à la conquête de l’international.

Yubo, la plateforme sociale de la génération Z annonce son expansion à l’international avec l’ouverture de sièges sociaux en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Avec 8,5 millions de nouveaux utilisateurs depuis janvier 2020, Yubo revendique aujourd’hui une communauté de plus de 35 millions de membres. Sa popularité a particulièrement augmenté sur le continent américain d'où l’ouverture d’un siège social à Jacksonville, en Floride, pour favoriser l’expansion de Yubo sur le continent en étant plus proche de ses utilisateurs.  Yubo a également connu une forte progression sur le marché européen qui la conduit à ouvrir de nouveaux bureaux à Londres.

Encore plus de nouveautés pour favoriser la socialisation des jeunes

Au plus fort de la crise sanitaire, Yubo enregistrait une augmentation de 300% du nombre de personnes participant à des live streaming. Pour répondre à cette augmentation de l’activité la plateforme a lancé 4 jeux offrant aux utilisateurs de nouvelles manières de se divertir et de socialiser. Ils ont été développés en étroite collaboration avec sa communauté, puisque les millions d’utilisateurs de Yubo peuvent suggérer du contenu.

L’apparition des tags sur la plateforme est une autre nouveauté qui permet désormais aux utilisateurs d’identifier des profils avec lesquels ils ont des affinités.

Un réseau social toujours plus engagé dans la protection de ses utilisateurs

En 2020, Yubo a signé différents partenariats avec des associations de protection de l’enfance comme e-Enfance, l’ONG NCMEC (National Center for Missing & Exploited Children) ou encore Point de contact. Le réseau social a également développé différentes solutions permettant de signaler en un simple clic les abus, le cyberharcèlement, les comportements ou les profils suspects, et a intégré l’observatoire de la haine en ligne du CSA.

Des moyens de mettre à l'écart les charos (pour charognards), des adolescents ou adultes masculins qui engagent la conversation avec un maximum de filles et leur demandent des photos nues ou suggestives. Nous avions pu constater leur présence sur Yubo lors de notre test de l'application en avril 2019.

Peggy Baron - Le 30 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.