habillage
Jeuenes femmes parlant avec des ondes sortants de leur bouche
© Voxlov

Voxlov, une application de rencontre qui mise sur la voix

Le 16 déc. 2020

Alors que les applications de rencontre se concentrent principalement sur l’apparence physique, le nouveau service Voxlov propose aux 25-35 ans de trouver l’amour grâce à la voix.

Voxlov est une petite nouvelle sur le marché des applications de rencontre. Là ou d’autres applications se contentent d’une photo et d’un bref descriptif, Voxlov fournit des indices complémentaires sur les célibataires inscrits pour voir si le charme opère. Créer par Aurore Malet-Karas, docteure en neurosciences, sexologue et thérapeute de couple et Mickaël Kwasnik, entrepreneur et consultant en digital, l'appli utilise la voix pour aider les célibataires à trouver le partenaire idéal. L’application est actuellement disponible sur l’App Store et devrait arriver sur Google Play Store en janvier 2021.

Comment ca marche ?

Au moment de créer son profil, chaque utilisateur est invité à répondre à quelques questions pour donner un aperçu de sa voix. Lorsqu’un célibataire est intéressé par un profil il doit écouter cette petite capsule audio avant même de pouvoir accéder aux données du profil, comme la photo. Tant que la capsule n’a pas été écoutée, les photos restent floutées.

Inspiré par les neurosciences

Les neuroscientifiques s’accordent pour dire que la voix est un vecteur de séduction bien meilleur que le physique. En effet, la voix serait un vecteur plus naturel et moins discriminatoire que les photos. Elle permet de transmettre des émotions, des sensations et offre un grand nombre d’informations sur une personne à travers la tonalité, le timbre de la voix ou encore le champ lexical employé.

Un taux de fréquentation en hausse en temps de crise

Les applications de rencontres ont su s'adapter à la crise et ont vu leur fréquentation s'envolée. Tinder a notamment lancé une interface de rencontre vidéos « vidéo-chat » pour organiser des rencontres virtuelles. Leyla Guilany-Lyard, porte parole de Tinder a indiqué que pendant cette période les utilisateurs de l'appli avaient «écrit et échangés plus longtemps ». Même son de cloche chez Meetic, qui a enregistré un record inégalé d’abonnés depuis plus de quatre ans selon Héloïse de Moustiers. Au total, 20% des 18-35 ans interrogés dans le cadre d'une enquête menée par Wiko ont déclaré « flirter en ligne » grâce aux applications de rencontre

Peggy Baron - Le 16 déc. 2020
À lire aussi
premium2
premium2