habillage
Jeunes femmes au restaurant
© Andrea Piacquadio - Pexels

Sunday, solution de paiement dédiée au restaurant, lève 20 millions d’euros

Le 15 avr. 2021

Les fondateurs de Big Mamma et Christine de Wendel lèvent 20 millions d’euros en seed pour lancer Sunday aux États-Unis et en Europe.

Avec Sunday, Christine de Wendel, Victor Lugger et Tigrane Seydoux créent une solution de paiement dédiée à la restauration pour permettre aux clients de payer leur addition en moins de 10 secondes, grâce à un QR Code. Une solution déjà adoptée chez Big Mamma et maintenant déployée dans des milliers de restaurants et d’hôtels de part et d’autre de l’Atlantique : France, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis.

Simplifier la vie des restaurateurs et de leurs clients

L'objectif de la solution Sunday est de rendre le commerce physique aussi simple et rapide que le digital et donc de simplifier la vie des clients, des restaurateurs et de leurs équipes. En effet, Les restaurateurs et leurs équipes peuvent ainsi se concentrer sur leur cœur de mission : cuisiner et servir leurs clients. « Pourquoi nous lançons Sunday en plus de Big Mamma ? Un monde dans lequel des centaines de millions de gens tous les jours économisent 15 minutes d’attente et de frustration, un monde où les restaurateurs, notamment dans cette année compliquée, optimisent leur service, un monde où les serveurs ont plus de pourboires et peuvent travailler dans de meilleures conditions, pour moi c’est un monde meilleur. On aurait regretté toute notre vie de ne pas se lancer dans l’aventure. » s’enthousiasme Victor Lugger, cofondateur et CEO de Sunday.

Une solution conçue par des restaurateurs pour les restaurateurs

Il y a près d’un an, pour réduire les risques de contamination, Big Mamma lançait une solution similaire dans ses 14 restaurants à travers trois pays, et les résultats ont dépassé de très loin la question sanitaire. Face à l’engouement du grand public et devant l’intérêt de leurs confrères restaurateurs en Europe et aux Etats-Unis, les deux entrepreneurs décident de s’associer avec Christine de Wendel, Américaine ex COO de Mano Mano, pour proposer à tous les restaurateurs ce nouveau service de paiement plus simple, plus rapide et moins cher que leurs solutions actuelles de paiement.

Dès la réouverture des restaurants en France, Sunday sera disponible dans des milliers de restaurants dont les tables du Groupe Bertrand, les établissements d’Éric Frechon, les lieux de Paris Society ou encore chez PNY et Eataly. Un déploiement rapide rendu possible grâce à la connexion avec les principaux systèmes de caisse américains et européens comme Oracle Micros, Brinks, Tiller, Zelty, Revo, CashPad et des dizaines d‘autres.

Peggy Baron - Le 15 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2