habillage
ligne de code avec un visage humain en arrière plan
© Gerd Altmann-Pixabay

Hugging Face lève 13,5 millions d'euros pour changer de cap

Le 8 janv. 2020

La startup franco-américaine vient de boucler un tour de table de 13,5 millions d’euros auprès de Lux Capital pour confirmer son changement de cap.

Fondée en 2016 par Clément Delangue et Julien Chaumond, Hugging Face proposait initialement une intelligence artificielle capable de tenir une conversation avec des adolescents. Le projet avait  pour ambition de devenir un réseau social pour se faire des amis uniquement virtuels. Le chatbot n'envisageait pas de simplifier la vie de l’utilisateur mais de les divertir avec la génération de conversations réelles sur un ton décalé.

Mais face à l’essor des enceintes connectées et des assistants vocaux, la startup a décidé de faire évoluer son modèle pour s'orienter vers une optimisation de la compréhension du langage naturel.

Mutualiser les forces

 « Une seule entreprise, même parmi les GAFA, ne sera pas capable de produire cette fantastique avancée pour l’humanité qu’est la compréhension du langage. Travailler de manière open-source avec toute la communauté est pour nous la seule solution d’y arriver », estime Julien Chaumond, co-fondateur et directeur technique de Hugging Face. Lancé il y a un an sur la plateforme collaborative GitHub, le projet « Transformers » vise à créer une communauté autour d’une « librairie de traitement du langage naturel open-source ».

Elle compte environ 200 contributeurs, en majorité des chercheurs spécialisées dans le traitement du langage naturel. L’interface est actuellement utilisée par plus de 1000 sociétés (Microsoft, Monzo…).

Peggy Baron - Le 8 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2